AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pay back all at once Suck away the tender part~*Eléanor Loackter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SlytherinQueen

avatar


❯ Messages : 244
❯ Avatar : Amber Heard
❯ Scolarité : 6ème année 17 ans
❯ Camp : ing pour la libération des gnous
❯ Occupations : Emmerder le monde
❯ Orientation : A droite, mais ça change quand je tourne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un requin blanc
Ca me fout la trouille : Son propre reflet, vieille, malade et seule

Message Pay back all at once Suck away the tender part~*Eléanor Loackter   Mar 14 Fév - 12:34


Eléanor Loackter




❯ FEAT : Sophie Ellis Bextor
Carte d'Identitée

Eléanor est un blaireau femelle qui nous éclaire de son intelligence depuis 17 ans. Cette personne croit qu'elle gagnera le prix de beauté parce qu'elle fait parti des Serpentard en Sixième année (bis). C'est plutôt quelqu'un de corrosif , narcissique mais vraiment drôle.

❯ ASCENDANCE : Sang pur.
❯ DATE DE NAISSANCE : 7 février 1980 [i]
❯ NATIONALITÉ : [i]Anglaise

❯ CLASSE SOCIAL : Modeste-Riche
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Tout ce qui peu être beau (donc hétéro)
❯ CAMP : Neutre
❯ COMPAGNON : Un poutit chat angora tout blanc. Mais qui n’a pas encore de nom pour l’instant c’est « le moche »
Spoiler:
 

❯ BAGUETTE : Bois de Merisier, 24,5, Ventricule de coeur de dragon.
❯ PATRONUS : Un requin blanc
❯ EPOUVANTRARD : Inconnu pour le moment.

Ce qu’il se passe ? Pardon ? L’espèce de guerre des mous du slip ? Soyons claire, c’est juste une querelle d’adolescent qui ont les hormones aussi chaudes que Lestranges face à Voldemort qui se lave les cheveux… Dans l’absolue je m’en tamponne le coquillard, non ce qui me dérange vraiment c’est quand un vieux lion crasseux s’en prend a moi parce que j’ai un emblème de Serpent sur ma (belle) poitrine, sérieusement, je me suis battue aussi pour leur fichue école alors merde !
Bref, je ne suis pour aucun camp, je comprends et les Serpentards et les Gryffondors, chacun a ses raisons et honnêtement je n’ai pas envie de prendre parti, j’ai choisi le meilleur des camps : le mien. Ce qui me dérange le plus dans tout ça, c’est que la plupart des gens qui se font emmerder sont innocents, une de mes amies a subi un sortilège qui lui a fait tomber les cheveux et les dents, elle a mis un mois pour s’en remettre… Alors qu’elle n’avait choisi aucun camp PIRE elle a combattu contre le chauve au nez étrange… Je pense qu’il faut faire quelque chose contre ses agressions à la con. Ils ont le droit de se tirer dans les pattes, mais sans faire chier les gens qui s’en foutent ça serait mieux…
C’est vrai quoi ! C’est quoi cette manie de toujours vouloir qu’on s’intéresse a eux ! Je sais qu’ils ne sont ni beaux ni intelligents, mais ils pourraient au moins essayer !






Oui elle c’était battu, oh que oui, pas pour Harry, pas pour Voldemort, non. Pour elle-même, elle avait compris, un peu tard certes, que sa liberté tenait a la défaite du mage noir. Elle avait été tranquille toute l’année parce qu’elle était serpentard et que ses parents ont toujours eu de gros aprioris sur les sang mêlés et sur les moldus (sans parlé des « sangs de bourbe »). Mais elle n’en avait pas, elle n’était pas d’accord avec toutes leur conneries, tout le monde avait le droit de vivre et ce n’est surement pas une question de sang qui allait changer quoi que ça soit. Alors quand l’intégralité de sa maison est partie, elle est sortie du rang et c’est cachée derrière un autre élève de Gryffondor bien plus grand qu’elle. Et ces amis sont restés avec elle, parce qu’ils pensaient comme elles, oh ils n’étaient pas nombreux, mais ils c’étaient battu.
Lorsque tout a commencé elle était avec ses amis, mais, rapidement, ils se sont retrouvés séparés, mais elle n’a pas faiblit, elle a été blessé à de maintes reprises parce qu’après tout, elle était juste une élève de sixième année… Mais curieusement l’idée de s’enfuir ou de laisser tomber ne lui ait jamais venu a l’esprit, ses amis se battaient eux aussi, elle ne pouvait pas les décevoir. Alors elle se releva, et saisit sa baguette fermement avant de charger sur un mangemort dont le nom lui était totalement inconnu. S’en suit une échange d’étincelle, elle parvint finalement a le désarmé, elle brisa sa baguette aussi rapidement qu’elle put et il la dévisagea, son regard s’attardant sur son emblème vert et argent. Il eut juste le temps de lui demander pourquoi avant d’être tué par un inconnus, probablement un aurors. Elle décida de rentrer de nouveau dans le château afin de voir ce qu’il se tramait la bas, les environs du château étaient gardé par un nombre incalculable d’adulte, ils n’auraient probablement pas besoin d’elle. Elle se précipita dans le hall mais trébucha, on lui avait tiré dans le dos, elle rattrapa sa baguette et se retourna, c’était une élève de gryffondor. « Je suis dans ton camps connasse ! » elle eut juste le temps de lâcher cette phrase avant de devoir lancer un sortilège de protection pour la gryffondor et elle.

Mais tout s’arrêta, le seigneur des ténèbres demanda a Harry de se rendre pour éviter tout autre meurtre inutile.Et après ? Pensa t’elle, Si Potter se rend, ils seront tous morts en vain… Je continuerai de me battre, avec ou sans lui… Mais les autres ?
En réalité Eléanor avait bien plus fois en Hermione Granger qu’en Harry lui-même, elle connaissait la jeune fille et savait bien qu’elle était une des sorcières les plus brillantes que le monde ait connu… Ou en tout que Léa ait connu. Elle retrouva ses amis, et s’assit avec eu en attendant.
Elle tremblait un peu, le froid, la baisse d’adrénaline, la peur.
La gryffondor vint la voir et lui tendit la main en s’excusant, en temps normal Léa lui aurait envoyé un blague vaseuse a la tête, mais la… Rien n’avait plus d’importance, elle voulait en finir avec tout ça, mais elle n’avait ni le courage, ni les capacités pour aller tuer le seigneur des ténèbres elle-même. Elle se rendit compte qu’elle avait perdu tout réel espoir, Léa ne savait pas ce qu’il se passait si Harry était mort, s’il se cachait encore… Ne pas savoir était pire que de savoir, elle était incapable de prononcer le moindre mort et cacha son visage dans ses genoux.
Au bout d’un moment, qui sembla une éternité, elle releva la tête, et son regard se posa immédiatement sur lui. Florian Shadow, fier membre de la maison des poufsouffles, Eléanor ne le connaissait que de vu, elle n’avait jamais eu le courage de l’aborder, cette foutue timidité maladive hein, ça faisait un moment d’ailleurs que cette timidité l’empêchait de l’aborder. C’était pas faute de regards échangés hein, ils étaient devenus experts dans le jeu du « qui arrêtera en premier de regarder l’autre », ils en étaient toujours à égalité d’ailleurs. Une fois encore leurs regards se croisa, mais cette fois ci elle n’avait pas trop envie de jouer. Il lui adressa un sourire avant de lancer une boulette de papier journal sur Mc Gonagall, qui se retourna presque immédiatement le regard sévère. Eléanor éclata de rire et repris un peu confiance, après tout elle était encore en vie, assez en vie pour rire c’était pas mal !
C’est alors qu’elle entendit ce qu’elle craignait, Potter était mort, dans la grande salle, tous se levèrent d’un bon et sortirent hors de l’école, et effectivement, Hagrid portait le corps de Potter. Le temps s’arrêta pour Eléanor, tout était devenu froid, elle se souvint d’un hiver avec ses parents, au ski, pour une raison inconnue, cet hiver là elle c’était rudement bien amusé, c’était la première fois qu’elle voyait autant de neige. Elle avait fait un ange dans cette même neige en riant aux éclat. Elle revint a elle quand une amie lui saisit le poignet, en murmurant « et maintenant ? », pourquoi ses amis se tournaient ils systématiquement vers elle pour prendre des décisions ? Depuis le début elle n’avait décidé que pour elle-même, pas pour ses amis, elle ne leur avait jamais demander de la suivre ! Le choixpeau brula, et Londubat se jeta sur lui, saisit une épée apparut on ne sait comment dans le choixpeau et décapita le serpent du seigneur des ténèbres.



Léa se souvint s’être moqué de lui, et elle le regretta, elle serra sa baguette contre elle et murmura, plus pour elle-même que pour son amie « on abandonne pas », et, comme pour répondre a ses mots, Harry se leva d’un bond, Léa eut un moment d’arrêt, mais ne chercha pas a comprendre plus longtemps, elle n’en avait pas le temps de toute façon, le combat avait repris. Comme auparavant elle fut séparée de ses amis, mais elle voulait vivre et libre si possible ! Cette fois tous les mages noirs étaient présents même les plus redoutable, alors qu’elle courrait aider une élève, elle put voir Bellatrix Lestrange en action, alors oui elles étaient ennemis et tout et tout, mais Eléanor était incroyablement fascinée par cette femme, mais elle n’eut pas le temps de rester a l’observer elle devait aider l’élève de poufsouffle, elle l’aida a se relever et l’accompagna sur quelque mètre avant d’être séparée d’elle par un mur s’écroulant, en face d’elle un autre mangemort. « Mais bordel vous êtes de partout vous laaaa ! En plus vous vous démerdez pour être moche nan mais sérieux ! » c’est en décrochant cette phrase qu’elle sut qu’elle était redevenue elle-même, elle asséna un petrificus totalus a son assaillant quelque peu déstabiliser par la phrase de la jeune fille et retourna dans la grande salle, elle ignorait ce que foutait Potter mais il faudrait qu’il pense a tuer le moche sans nez assez rapidement ! Elle courut un moment en jetant des sorts sur tout ce qui ressemblait a un mage noir, elle se cacha dans un coin, un peu essoufflée, elle s’assit et vit qu’une jeune fille blonde a coté d’elle… Lovegood elle lui sourit l’air pensive et lui conseilla de faire attention aux nargols avant de partir a l’assaut d’un troll. Eléanor resta un moment perplexe devant la scène qui venait de se réalisé avec elle en actrice principale. Elle décida (après avoir lancer une gerbe d’étincelle sur un mage noir) d’aller au premier étage, elle grimpa les escaliers quatre par quatre, mais une étincelle toucha sa jambe une fois arrivée en haut, elle trébucha et se rattrapa au mur avant de se retourné violemment, mais elle n’eut pas le temps de voir la tête de son agresseur, une gerbe d’étincelle verte fonçait déjà vers elle. Oh zut c’était vraiment trop bête de mourir comme ça…



Elle vit amèrement toute sa vie défilée devant elle. Sa mère lui apprendre a faire des potions de beauté, Eléanor s’était toujours bien entendu avec elle, cette dernière était psychologue a sainte mangouste, mais tâchait d’être le plus souvent possible a la maison pour que ça fille ne se sente pas trop seule, car elle n’avait jamais eu de frère ou de sœur et le père de Léa était toujours en déplacement, il était journaliste. Elle les aimait tous les deux profondément et regrettait de devoir les quitter sans leur avoir dit au revoir, d’autant plus qu’ils n’auraient pas compris sa volonté de se battre, ils avaient longtemps prôné que seuls les enfants de sorciers avaient droit a l’éducation magique, sans pour autant prôner la pureté du sang (le père d’Eléanor était un sang mêlé et sa mère aussi probablement, mais toujours a un degré infime, il n’y avait pas de « sang de bourbe dans sa famille) Eléanor détestait tous ses a priori sur le sang, elle était certaine que ces parents préfèrerait la voir se marier avec un troll de sang pur plutôt qu’avec un fils de moldus. C’était souvent une source de tension d’ailleurs. Mais ça n’avait pas de réel importance… Peut être que ça les feraient réfléchir après tout ? Elle l’esperait, oh et puis elle pensait a toute les saloperies qu’elle n’aurait pas pu faire aux autres ! Il y avait cette… de Parkinson qui aurait mérité qu’on la remette sur le droit chemin façon loackter ! Oh non, ne pensez pas qu’elle aurait été rivale avec elle dans la course contre Drago ! Eléanor en avait rien a fiche de lui, trop de groupie, pis il était un peu trop crétin pour elle, pas assez courageux ! Quitte a faire du mal aux autres, autant assumé derrière ! Bien sur Eléanor aussi était une petite fille gaté, c’était le trésor de ses parents, mais leur absence continuelles lui avait appris a savoir se demerder ! Mais le soucis étant que ses parent ont souvent été sur son dos étant enfant, ayant trop peur qu’elle se blessent pour les laisser vivre leur vie, ainsi Eleanor a eut beaucoup de difficulté a appréhender le monde autour d’elle, ce qui a fait naitre en elle une mémoire spatiale plutôt mauvaise et un sens de l’orientation déplorable, elle a aussi une mauvaise perception de son corps, ainsi, elle n’est pas trop a l’aise dans la nature, elle à beaucoup trop peur de tomber et de se faire mal. Elle a part ailleurs développé un égo surdimensionné dut au fait qu'elle était le "trésor" de ses parents, ce qui lui donne son cynisme acerbe et cette tendance a ne pas aimer une personne tant qu'elle ne la connait pas. Au niveau magique, elle fut une petit fille normal, ne maîtrisant pas ses pouvoirs durant les premières années de sa vie, elle apprit vite a ne pas les utiliser en présence d’inconnu et n’a jamais manifestait d’intérêt particulier pour son don, peut être était-ce dut au fait que, pour elle c’était juste normal. Elle se sent beaucoup plus intrigué par le mode de vie moldus qu’elle juge étrange mais très courageux, « comment font-ils sans la magie ses abrutis ? ». Son esprit fit un tour a 180 degrés, elle pensa a ses amis, elle les avait vraiment entrainé dans un plan foireux cette fois, si l’un d’eux mourait aussi, elle ne pourrait pas se le pardonner. Et ceux qui n’avaient pas combattus ? Elle ne connaitrait jamais la fin de l’histoire d’amour entre Amanda et Kane ! Raaaah, c’était pourtant bien partis, enfin mieux que les histoires d’amours de Léa en tout cas. Rien a dire de se coté là, le calme plat, enfin non, enfin oui, enfin elle avait quelques relations par ci par là mais c’était pour se distraire et que pour ses amis lui lâche la grappe avec leur « aller mais va lui parler laaaa il te regarde » elle était fatiguée de répondre « ouais d’ailleurs je vais arrêter de te regarder ptetre que t’arrêtera de me parler justement ». Bref elle n’avait pas une liste énorme de conquête (par contre le nombre de râteau qu’elle avait put mettre avec brio…). Tsss, si elle avait sut qu’elle allait mourir si jeune, elle serait aller lui parler a l’autre et a sa boulette de papier… Monde de merde… PROTEGO ! Eléanor se sentit alors entouré par quelqu’un, elle n’était pas morte ? Tout ce flashback pour que dalle ? Quand elle ouvrit les yeux elle ne vit pas grand-chose, elle avait la tête fourrée dans un blouson en cuir, elle entendit encore un sortilège partir de la personne et un bruit de chute. On l’avait sauvé ? Pour de vrai ? Elle tremblait légèrement sous le coup de la peur, elle releva les yeux et trembla d’avantage, Florian Shadow lui avait sauvé la vie, pour le coup elle était sure au moins qu’il savait qu’elle existait. Elle resta un moment sans rien faire accrochée au blouson en cuir.

-We’re IMMORTAL !

Elle revint a la réalité rapidement, elle leva la tête, il la regarda avec un grand sourire, mais Eléanor se demandait s’il était fière de son action ou de sa phrase, il ne semblait même pas se rendre compte du danger. Il l’aida a se relever mais elle n’eut pas le temps de le remercier, elle fut rapidement remise dans le feu de l’action, des éclairs dans tous les sens, elle et Florian se perdirent rapidement de vue. Un peu sonnée malgré tout après avoir croisé la faucheuse, elle essaya de se trouver un coin tranquille pour se remettre de ses émotions, bon dieu mais comment Potter et ses amis faisaient ils pour manquer de mourir assez régulièrement et vivre ça bien ? Leur abonnement tri-mensuel avait sans doute fait son office et c’était devenu une habitude. Et puis bon, ils n’étaient surement pas sauver par Shadow non plus… Et bim un éclaire en plein dans la tronche d’un mangemort et un aaaaah ! Un detraqueur !



Jusque là elle les avait soigneusement évités, mais celui la avait dut être attiré par la dose de bonheur qui avait submergé Léa (ne pas mourir, Shadow qui la sauve tout ça tout ça quoi, la routine). Elle recula doucement, baguette en avant, mais elle sentit rapidement le contact froid de la pierre contre ses omoplates, puis un rictus se dessina sur ses lèvres.
-Non sérieusement, toi là le moche avec ta cagoule de québécois tu crois quoi ? Que tu vas te pointer la, et que tu vas me rendre malheureuse et aspirer mon âme ? Oh que non mon vieux, elle est pas pour toi, je la garde pour faire un pacte avec le diable un jour ou j’en aurait besoin, quand j’aurai pas de spatule pour tourner mes crêpes par exemple.

Elle avait raison, il y avait trop de bonheur en elle actuellement pour qu’elle puisse s’autoriser a sentir les effets du detraqueur sur elle, car oui les effets étaient bien la, il faisait affreusement froid et le cœur de Léa se glaçait progressivement, mais elle n’avait qu’a repenser a la dernière minute pour que tout disparaisse. Elle brandit sa baguette dans un geste théâtral (oui elle était comme ça elle) et jeta son patronus au « visage » du detraqueur, aussitôt le plus magnifique et le plus corporel des patronus qu’elle avait créer jusque là, un énorme requin blanc se matérialisa et s’élança a la tête du detraqueur la gueule ouverte et « l’engloutie » (bien que le détraqueurs est plus pris la fuite qu’autre chose mais c’est moins classe).



Et le temps s’arrêta, une nouvelle fois, cette fois Eléanor ne risquait rien, personne ne risquait plus rien, le seigneur des ténèbres était vaincu, beaucoup de personne a ses cotés, tombèrent a genoux de soulagement, beaucoup pleurait. Eléanor resta stoïque, sans savoir quoi faire. Ses amis étaient ils toujours en vie ? Maintenant qu’ils avaient gagné, quelque chose de beaucoup moins agréable les attendait… Compter les morts et annoncer les pertes aux proches, elle aurait put être parmi eux, ses parents auraient pleurés ? Vraiment ? Elle descendit les marches du hall doucement, en contemplant les cadavres autour d’elle, voir que certains d’entres eux étaient des camarades de classe lui fit bizarre, mais elle était heureuse qu’ils soit morts et pas elle, oh comme beaucoup de personne autour d’elle, mais Eléanor avait le courage de le dire. Elle s’assit sur une marche a coté d’un cadavre de jeune fille qui la fixait d’un regard inquisiteur, presque aussitôt Léa lui ferma les yeux. Elle avait peur d’aller voir si ses amis étaient toujours là, si l’un d’eux manquait a l’appel, elle se sentirait terriblement coupable… Ils étaient restés pour elle après tout… Enfin certains, d’autres voulaient vraiment se battre. Curieux quand on connaissait leur maison…

-Léa !

Elle se fit envahir par une foule de bras, ils étaient tous en vie, amochés mais en vie.

-On te trouvait plus ! On se demandait…
-Bah enfin les boudins, il me faut plus qu’un lord voldemoche pour me faire tomber, je suis comme les morpions moi, je m’accroche !

La suite ? C’est a vous de l’écrire avec elle =D (ouais la fin est a chié je sais mais merde la flemme !)




Lorsqu’on la voit pour la première fois, on peu avoir peur de se heurter a un iceberg haut de d’un mètre soixante sept, elle a certes une démarche digne des plus grandes reines, tête haute, regard azuré dévisageant ceux qui croisent son regard. Son look y est sans doute pour beaucoup, jouant allégrement sur la touche « dark pinup », vêtement sombre mais toujours chic, talon haut, un trait épais d’œil l’eyeliner sur le haut du regard, faux cils, ongles et lèvres rouge, ses cheveux noirs toujours impeccable, elle se veut femme fatale, veuve noir… Mais il suffit de l’observer cinq minute pour se rendre compte qu’elle est loin d’être un iceberg. Souriant, riant, sautant de partout avec ses amis, Eléanor est une jeune fille excentrique et, n’ayons pas peur des mots, folle. Dans le bon sens du terme, rien a voir avec une certaine mal coiffée mangemort (pour qui Léa a pourtant une énorme admiration…allez savoir). Le fait est que rien ne semble l’atteindre ou lui importer, elle se fiche de tout et de tout le monde… Surtout de tout le monde, véritable langue de vipère elle n’hésiter pas a ce moquer du physique des gens l’entourant ainsi que de leurs caractères s’il est risible. Véritable avalanche, lorsqu’elle se lance, rien n’arrête ses répliques cinglantes. Bref ! Elle n'aime personne par décret, en fait elle se moque de tout, de tout le monde et toujours de manière très drôle, elle a une répartie face à laquelle beaucoup se sont cassé les dents. Léa est une fille acide, elle le sait, elle s'en vante même, n'est pas né celui ou celle qui arrivera à sa cheville en la matière. Elle aime faire des sales coups aux autres, mais plus que tout : elle aime ne pas se faire prendre. Sure de son physique, elle en joue énormément face aux professeurs masculin, ça ne loupe jamais pour sur ! Pour les femmes ? Bah sans le décolleté plongeant et le jeu de jambes, mais un don d'orateur, très très fort, elle aurait pu être avocate, vous savez?

Puisqu’on parle des hommes, continuons sur le sujet, non pas qu’elle les collectionne, loin de là, mais elle leur a rapidement trouvé un intérêt, argent, sociabilisation, des cours, des bonnes notes… Eléanor est incroyablement difficile, elle trouve les trois quarts des mecs fades, tristes et surtout trop lisses, elle n'a rien à faire des beaux gosses métrosexuels ou des gars super intelligents. Elle, elle veut un mec marrant et méchant...avec les autres ! Elle n’a jamais réellement réussi a éprouver de sentiments pour un garçon, et pour cause : elle n’ose pas s’approcher de ceux qui lui plaisent vraiment, une espèce de timidité maladive qui la met terriblement en colère contre elle-même. Bien que ses amis la poussent systématiquement à se dépasser concernant cet « horrible » défaut. Ah oui, les amis sont très importants dans sa vie, elle ferait n’importe quoi pour eux, même se salir, si si ! même sa nouvelle robe hors de prix ! Elle a horreur des injustices, enfin…celles qui ne l’arranges pas soyons d’accord ! Lorsqu’elle s’y retrouve confronter, elle se transforme en réel iceberg, déterminé et combattif, prête a tout pour parvenir a ses fins, elle sait faire preuve d’un vrai leadership si nécessaire. En revanche, elle ne servira jamais une cause pour laquelle elle ne trouve pas son intérêt, hors de question pour elle donc de faire partit de l’AD ou d’une brigade pro-voldemort, non, tout ça est bien trop sérieux et l’engage trop sur le long terme. L’absence de promesse des uns et les promesses non tenues des autres ne sauraient la faire rester. Bonne élève cependant, excellente en sortilège, elle serait être un allié de poids pour quiconque parviendrait a la convaincre. Loyale, lorsqu’elle promet quelque chose, lorsqu’elle donne son amour ou son amitié, c’est pour toujours… Et si trahison il y a…Attendez-vous au pire. Ne l’oublions pas, Eléanor est une peste et le restera.


Yeah Geek Power !!!
Pseudo : Rith
Tu as quel âge ? 21
Tu nous a trouvé où ? Le contexte est de moi tête de fion !
Et t'en penses quoi ? Que je suis génial (autant qu’un gorille des andes)
T'as un autre compte ? Lequel ? Niark
T'as pas un truc à nous dire hein ? Je m’auto valide et je vous merde Yeah c'est fresh ça 8D
Mais encore ? *o* Melonfucker










Sweet & Vicious



Dernière édition par Eleanor Loackter le Lun 20 Fév - 1:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancing-mad.forumactif.com/
« IMMORTALS TEAM BARRY
and eat cornettos »

avatar


❯ Messages : 37
❯ Avatar : Robert Sheehan [by ME]
❯ Scolarité : Attendez... Je dois encore faire une année ici ? Merde, j'avais oublié...
❯ Job : Emmerdeur à plein temps
❯ Camp : ing - en campement Hunter
❯ Occupations : Batteur et Emmerdeur professionnel de Poudlard
❯ Orientation : Hétéro, Homo, Bi ; pourquoi devons-nous mettre une étiquette à tout ? - Hétéro



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : La forme de ton Patronus (5éme année minimum)
Ca me fout la trouille : La forme de ton épouvantard

Message Re: Pay back all at once Suck away the tender part~*Eléanor Loackter   Mar 14 Fév - 12:48



Je me sens mieux 8D






    rise up and take the power back
    it's time the, fat cats had a heart attack
    you know that, their time's coming to an end
    we have to, unify and watch our flag ascend
    SO COME ON!

    they will not force us
    they will stop degrading us
    they will not control us
    WE WILL BE VICTORIOUS



I'm so up to no good











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SlytherinQueen

avatar


❯ Messages : 244
❯ Avatar : Amber Heard
❯ Scolarité : 6ème année 17 ans
❯ Camp : ing pour la libération des gnous
❯ Occupations : Emmerder le monde
❯ Orientation : A droite, mais ça change quand je tourne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un requin blanc
Ca me fout la trouille : Son propre reflet, vieille, malade et seule

Message Re: Pay back all at once Suck away the tender part~*Eléanor Loackter   Dim 19 Fév - 23:43








Sweet & Vicious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancing-mad.forumactif.com/

avatar


❯ Messages : 21
❯ Avatar : Sorting Hat by Tina



Message Re: Pay back all at once Suck away the tender part~*Eléanor Loackter   Ven 24 Fév - 18:33


Peste hein... Pas de doute ça sera...

Serpentard !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«
Contenu sponsorisé
»






Message Re: Pay back all at once Suck away the tender part~*Eléanor Loackter   




Revenir en haut Aller en bas
 

Pay back all at once Suck away the tender part~*Eléanor Loackter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SORTING FATE :: ABRACADABRA :: Présentation :: Cérémonie de Répartition :: Elèves répartis [OK]-
Sauter vers: