AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
«
Invité
»
Invité






Message Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Mar 27 Mar - 20:01


En se levant, Roxane avait eu un très mauvais pressentiment mais peut-être était-ce dû au fait qu’elle n’avait pas très bien dormi ? Elle ne le savait pas. Puis ce n’était qu’un pressentiment, rien de très grave. Du moins, elle l’espérait. La brune était allée déjeuner, comme si de rien n’était. Elle parlait de tout et de rien avec ses camarades sur le chemin du premier cours : Le cours de Potions. Elle détestait cette matière, pourtant elle n’avait pas le choix. Mais le pire, elle avait cours de potions pendant deux heures. La jeune Shadow arriva au cours en avance et dû supporter les ‘moqueries’ du professeur pendant les deux heures. A chaque fois qu’elle ne faisait pas quelque chose correctement, il la critiquait. Il la critiquait elle ou sa maison, ce qui était encore pire pour Roxane. S’il y avait bien une chose qu’elle ne supportait pas, c’est qu’on critique sa famille, ses amis ou sa maison. Lorsque la fin du cours sonna, Roxane se dépêcha de sortir, elle n’attendit même pas ses amies qui ne comprenaient pas ce qu’il lui prenait. Roxane devrait avoir l’habitude, le professeur de potions faisait toujours des remarques aux élèves. Elle devrait avoir l’habitude depuis le temps mais il est vrai que ses amies avaient remarqué que Roxane n’avait pas l’air de se sentir bien au début de la journée. Qu’est-ce qu’elle avait ?

Roxane assista au cours comme un fantôme. Elle n’aurait pas été là, personne n’aurait vu la différence. Mais son pressentiment du matin ne la quittait plus depuis le cours de potions. Il devenait même de plus en plus fort. Comme s’il allait lui arriver quelque chose de grave pendant la journée. En tout cas, elle espérait que ça n’arriverait pas. Elle ne mangea presque rien au repas et lorsque les cours furent terminés, elle en fut étrangement soulagée. Ses amies lui parlaient et elle semblait avoir retrouvé son état normal. A se plaindre de son frère, des professeurs, de certains garçons... Puis elle se rendit compte qu’il lui manquait quelque chose. Super... Elle s’arrêta au beau milieu du couloir et lança très vite à ses amies :

« Allez-y, je vous rejoins plus tard. J’ai oublié mon livre dans la salle de cours ! »

Et, sans leur laisser le temps de répliquer, elle partit en courant. Roxane, toujours pressée. Elle courrait tout le temps ! La jeune fille ne faisait attention à rien, elle voulait récupérer son livre et rejoindre sa salle commune au plus vite. Mais plus elle avançait, plus elle se sentait mal. Courir sur une longue distance lui était déconseillé et elle le savait mais ce n’était pas ça, c’était autre chose. Son pressentiment était revenu. Presque arrivée à destination, elle entendit des voix. Elles étaient proches. En tendant l’oreille, Roxane reconnut des voix de jeunes hommes et sa curiosité l’emporta, elle regarda. Des serpentards ! Mais que faisaient-ils à cette heure-là ? Ils ne devraient pas se trouver aux alentours de cette salle, ils n’avaient même pas eu cours là-bas ! Roxane voulut rebrousser chemin mais, malheureusement, ils l’avaient repérée. Ils s’avançaient, menaçants. Et Roxane eut l’impression d’en connaitre quelques uns, qui étaient en cours avec elle. Seulement, pas moyen de retomber sur leurs noms ! Ils l’encerclèrent avant qu’elle ne puisse faire un seul pas.

« Qu’est-ce que tu fais là, toi ? » Demanda l’un d’eux.

« Je viens rechercher quelque chose que j’ai oublié mais, étant donné que vous êtes là, j’aurai beaucoup de mal. Surtout que votre présence m’énerve... Oui, c’est ça. »

Roxane savait qu’elle aurait du se taire mais s’était déjà trop tard. Le gars qui avait parlé s’approcha d’elle, emprisonna ses poignets dans ses mains, non sans mal étant donné que Roxane n’était pas du genre à se laisser faire, et la colla au mur.

« Mais c’est qu’elle veut faire sa maligne, la petite Serdaigle. »

Les autres serpentards s’esclaffèrent tandis que Roxane se débattait dans l’étreinte du jeune homme. Elle n’allait pas se laisser faire mais là, elle avait besoin d’aide. Surtout qu’elle était déjà épuisée à cause de l’effort physique qu’elle avait fait en courant jusque la salle de classe. Mais crier aggraverait certainement les choses. Elle ne pouvait compter que sur elle-même pour se défaire de cette situation.


Revenir en haut Aller en bas
SlytherinQueen

avatar


❯ Messages : 244
❯ Avatar : Amber Heard
❯ Scolarité : 6ème année 17 ans
❯ Camp : ing pour la libération des gnous
❯ Occupations : Emmerder le monde
❯ Orientation : A droite, mais ça change quand je tourne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un requin blanc
Ca me fout la trouille : Son propre reflet, vieille, malade et seule

Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Mar 27 Mar - 22:05







Follow me as I trip the darkness



Vous savez, des fois il y a des jours comme ça, on se lève et on sait intimement que la journée sera pourrit, dejà vous êtes réveillez par une collègue de chambre qui perdue sa chaussette droite une demi heure avant que votre propre réveil sonne, ensuite, votre bas se file, ensuite votre rouge a lèvre bave ensuite…vous vous appelez Eléanor Loackter parce que c’est exactement comme ça que sa matinée a commencée ! Bref génial hein ? Bah c’est pas finit soyez en sur ! Après avoir arrangé se foutu rouge a lèvre et changé deux fois de bas, Eléanor descendit dans le hall prendre son petit déjeuner, bien sur avec tout ça elle était en retard et son thé était presque froid (saloperie d’elfe), bien sur presque plus de tartine (ça serait trop simple) mais, heureusement, les amies de Léa étaient toujours là pour lui remonter le moral et se moquer des autres avec elle. Surtout quand il y a provocation genre la nana là, avec le pull vert pomme et le pantalon de jogging jaune, non mais des fois, non seulement on provoque Léa et ses moqueries légendaire mais en plus, on la fait saigner des yeux !


-Oh nom de Dieu regardez regardeeeeeeeeeeez ! Non mais des fois faut déjà avoir dans l’idée de mettre ses couleurs là mais en plus faut se dire « ah tiens si je les mettais ensemble des fois que ça soit sympatoche la brioche ! » sérieux, ça deviens un crime oculaire là, qu’on m’apporte un brancard je me sens défaillir !

Eclat de rire et la journée semblait être bien partie finalement, passage obligé dans les chambres brosse a dent, rouge a lèvre (une deuxième fois) et on est parti, on commence avec un super cours de sortilège où Eléanor manqua de perdre un bras grâce a l’adresse légendaire de Londubat (comme quoi être un des héros de la guerre n’a jamais résolu les conflits d’ordres cognitif), un petit saut en botanique où là Eléanor manqua de se casser un ongle (elle détestait cette matière, bien qu’elle adore la nature elle ne voyait pas l’intérêt de jouer dans la gadoue). Mais bien sur tout aurait put être sans importance sans le cours de métamorphose, oui parce que, c’était un peu le cours que Léa attendais pendant toute la matinée parce que cours commun avec les septième années et que Florian Shadow. Donc Léa était déjà en mode « j’ai 12 ans, je ne le sais pas du coup je ne l’assume pas et mes amis non plus », bien sur elle repris tout son « sérieux » lorsqu’il entra (en retard) dans la salle.

Et la, c’est le drame.

Il s’assit a coté d’une espèce de pimbèche, moche, blonde et mal habillée en plus, avec une coiffure digne des plus grande perruche tropicale (tout ça sous l’œil très objectif de léa bien sur). La jeune fille plissa les yeux et imagina un nombre incalculable de moyen (moldus car plus tordus et douloureux) de la tuer. Et ça c’était capable de pourrir totalement ça journée, mais vraiment… Elle ne décrocha plus un mot jusqu'à la fin de l’heure et sortit de la salle dès la sonnerie retentit sans même attendre ses amies qui la rejoignirent en courant et tachèrent de lui remonter le moral.


-Tu sais qu’il a regardé tes fesses quand t’es sortie ?
-Grmblblbl m’en fou grmblblbl connard grblblblb pouffiasse grblblblbl je vais sortir avec moi-même…
-En même temps si t’avais été foutu d’aller lui parler tu aurais été a la place de la…non oublie j’ai rien dit


Trop tard elle avait également tué son amie de mille et une façon différente… Léa tâcha cependant de passer a autre chose puisqu’elle avait faim et quand léa a faim…léa a faim sachez le ! Elles s’installèrent donc a leur table et même mieux, leur place habituelle ! (oui parce que Léa et ses amies étaient telles les vieilles filles, elles avaient leurs habitudes et n’aimaient pas qu’on les perturbe !). Et hop ! On s’enfourne tout ce qui est gras et mauvais pour la santé jusqu'à ce la blonde moche se repointe et se remette a coté de…

-Mais nom de Dieu elle va pas le lâcher la moche là, bon dieu de merde.

Elle avala son dessert en vitesse, dit du mal de la blonde et remonta dans le dortoir, elle faisait ses affaires pour l’après midi en maudissant sa timidité et toutes les blondes de la terre, puis partit en direction de son prochain cours sans attendre ses amies. Elle traversa les couloirs d’un pas rapide, elle ne voulait pas traîner, elle voulait que la journée se finisse vite, très vite.
Mais elle s’arrêta en plein milieu d’un couloir et fit légèrement demi tour lorsqu’elle entendit des cris. Léa soupira, elle n’avait pas envie de se mêler des affaires des autres, sa journée avait été tellement pénible qu’elle était tout sauf d’humeur altruiste, cependant sa bonne conscience la força a se mêler de cette agression.

Et sa bonne conscience avait raison, une jeune fille, de serdaigle apparemment, dont Léa ne pouvait pas voir le visage a cause de la bande de Serpentard mâle qui l’entourait.

« Mais c’est qu’elle veut faire sa maligne, la petite Serdaigle. »

Léa plissa les yeux, elle n’aimait pas trop qu’on s’attaque aux filles, et encore plus quand on était une bande de garçon… Elle se cacha dans un coin et réflechit a comment elle pouvait aider la jeune fille. Ils étaient plus nombreux et physiquement plus fort il fallait être précise…


« Joli chemisier, je me demande ce qu’il y a dessous… »

Bon… Il y a des fois où la stratégie…c’est trop long… Elle ne voulait pas que ses…trucs se soulage avec cette pauvre Serdaigle… Mais fallait que ça soit théatrale quand même… La jeune fille se mit a courir (oui oui en talon plateforme où est le soucis ?) dans le couloir en direction des agresseurs, bondit par terre, parvint a en tacler un (tel un super footballeur moldus payé des millions pour taper dans un bout de vache tanné) au tibia et balancé un petrificus totalus a un deuxième. Elle tâcha de se relever rapidement et saisi par derrière celui qui tenait la Serdaigle, pointant sans baguette sur les parties intimes du jeune homme.


-On joue a tu la lâche ou je te prouve que les médicomages ne peuvent pas tout soigner ? C’est rigolo et puis je gagne souvent, j’aime bien c’est sympa. Au passage je déconseille aux autres gorilles de bouger ou alors non seulement tes partis deviendrons un mystère si insondable que trelawney mangera sa perruque, mais en plus, tu n’aura pas a envier leur vie sexuelle puisque la leur sera une sorte de néant. Il parait que les filles n’aiment pas les garçons qui se tripotent avec des scrouts à petard… Non je n’ai pas de preuve mais j’ai beaucoup de poids dans les rumeurs de poudlard… ça intéresse quelqu’un ? Il essayèrent d’en placer une, en vain. Ouiiii je sais je sais, on pourrait se la jouer a la manière forte, mais ça ne vous aiderai pas mieux, primo parce que frapper une fille c’est nul, deuxio parce que se faire botter le cul par une fille c’est la honte, tertio parce que vous êtes moche, non ça n’a pas de lien direct mais je voulait le souligner.

Elle étira un grand sourire et les vit détaler comme des lapins avec un grand soulagement. Pas sur qu’elle aurait effectivement pu leur botter les fesses. Elle se tourna enfin vers la jeune fille et remis immédiatement son visage sur un nom « Shadow » c’était la sœur de Florian. Mais elle était incroyablement pâle. Léa rangea sa baguette et s’avança vers la jeune fille et mis sa main sur son front, elle était brulante. Bon, infirmerie...
-Je pense, non en fait j’en suis sure, qu’il va falloir t’amener a l’infirmerie, et pas de mais, ma vie sociale dépend de ça…entre autre…


Elle aida la Serdaigle à marché et décida de faire la conversation pour s’assurer qu’elle était toujours consciente.

--Je m’appel Eléanor, et toi ? Bien sur elle le savait, mais elle devait jouer l’ignorante, et qu’est ce que tu faisais là bas ? T’as déjà eu des soucis avec eux ?








Sweet & Vicious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancing-mad.forumactif.com/
«
Invité
»
Invité






Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Mer 28 Mar - 12:35


Ils comptaient la violer et elle ne pouvait rien y faire. Seulement, elle n’arrêta pas de se débattre. Elle ne tiendrait malheureusement plus longtemps alors elle ferma les yeux. Elle ne pouvait supporter les regards de ces serpents. Elle arrêta même de se débattre mais... Des bruits de pas. Quelqu’un avait donc entendu ce qu’il se passait. Elle entendit une voix de fille. En ouvrant les yeux, elle vit une fille, certainement de seize, dix-sept ans. Roxane ne capta pas tout ce qu’elle disait tant elle parlait vite. Mais elle avait neutralisé tout les serpentards à elle seule. Ils détalèrent à une vitesse affolante, qu’avait-elle donc pu leur dire ? Ce fut seulement au bout de plusieurs secondes que Roxane remarqua qu’elle était elle aussi à Serpentard. Alors pourquoi l’aider ? Roxane pensait que tous les serpentards étaient un peu près pareil, sauf Declan evidemment.

-Je pense, non en fait j’en suis sure, qu’il va falloir t’amener a l’infirmerie, et pas de mais, ma vie sociale dépend de ça…entre autre…

La jeune fille aida Roxane à marcher en direction de l’infirmerie. Il était vrai qu’elle ne se sentait pas bien mais tout de même ! Elle n’était pas au plus mal. Enfin... Le plus mal aurait été qu’elle s’évanouisse, ou qu’elle meurt mais seulement était quasiment impossible.

« Merci. Si tu n’étais pas arrivée... »

Mais elle fut coupée par la jeune fille. Enfin... Elle avait parlé si bas qu’elle n’était pas sur que la serpentard ait entendu.

-Je m’appel Eléanor, et toi ? Et qu’est ce que tu faisais là bas ? T’as déjà eu des soucis avec eux ?

Roxane eut un petit sourire. Elle avait l’air drôlement gentille pour une élève de serpentard. La plupart des élèves étaient froids, distants, méchants et moqueurs. Elle ne les aimait vraiment pas ! Doucement, elle secoua la tête.

« Roxane Shadow. J’étais venue rechercher un livre que j’avais oublié dans la classe mais ils me sont tombés dessus avant que j’atteigne la salle de cours. Je ne les connais pas mais... Je les ai déjà croisés dans les couloirs. La plupart du temps, ils me regardent avec un sourire pervers mais ils n’avaient jamais rien tenté. En même temps, j’étais toujours avec des amies... En tout cas, merci. Sans toi, j’aurai été violée c’était certain. Et mon frère... »

Roxane s’arrêta, elle parlait trop. Et puis, qu’est-ce que cette jeune fille en avait à faire de son frère ? Elle ne le connaissait certainement pas ! Pourquoi connaitrait-elle Florian ? Elle connaissait peut-être Declan comme ils étaient dans la même maison. Mais Florian... Non. Impossible.

« Tu es spéciale pour une élève de serpentard, et c’est un compliment ! Tu n’as pas l’air comme les autres. Eux, ils sont froids, méchants et calculateurs. Toi... Tu as l’air sympathique mais je ne te connais pas vraiment... D’ailleurs, pourquoi tu m’as aidé ? Tu n’avais pas de raison de le faire. Je suis une Serdaigle après tout. »

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
SlytherinQueen

avatar


❯ Messages : 244
❯ Avatar : Amber Heard
❯ Scolarité : 6ème année 17 ans
❯ Camp : ing pour la libération des gnous
❯ Occupations : Emmerder le monde
❯ Orientation : A droite, mais ça change quand je tourne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un requin blanc
Ca me fout la trouille : Son propre reflet, vieille, malade et seule

Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Mer 28 Mar - 16:01


« Roxane Shadow. J’étais venue rechercher un livre que j’avais oublié dans la classe mais ils me sont tombés dessus avant que j’atteigne la salle de cours. Je ne les connais pas mais... Je les ai déjà croisés dans les couloirs. La plupart du temps, ils me regardent avec un sourire pervers mais ils n’avaient jamais rien tenté.

Eléanor esquissa un sourire désespéré, la plupart des garçons étaient comme ça, ils regardaient beaucoup mais aucun ne tentait jamais rien…Hélas dans certain cas…Et tout ça pour un livre, c’était bien les serdaigles ça ! Toujours à courir après ses trucs poussiéreux, un peu comme Granger… En moins pire… Du moins Léa l’espérait.

En même temps, j’étais toujours avec des amies... En tout cas, merci. Sans toi, j’aurai été violée c’était certain.


Violée ? Peut être pas jusque là, ce genre de mecs n’allait jamais jusqu’au bout… Enfin pas la première fois, mais elle aurait certainement été tripotée… Brrr Eléanor frissonna un peu, heureusement qu’elle avait été dans le coin, les trois quart des élèves n’auraient même pas bougé…


Et mon frère... »

Léa releva brusquement la tête, et la tourna vers Roxane en ayant du mal à réprimer un grand sourire qui voulait se former sur ses lèvres. Mais elle fut déçue que la jeune fille ne continue pas, raaah ça allait être compliqué de lui soutirer des infos… Mais bon, pour l’instant il fallait être sure que la jeune fille arrive indemne a l’infirmerie… Déjà parce que Léa l’aimait bien, ensuite parce que sinon sa relation –quasi inexistante outre le super jeu du regard- avec l’autre Shadow allait être flinguée et aussi, entre autre, parce que la conscience de Léa l’obligeait a ça.



OUI JE SUIS UN AAAAAAAAANNNNNNNNNNGE ! Eléanor n’en revenait pas d’entendre tant que compliment, elle n’était pas froide méchante ou calculatrice… Pauvre Roxane, elle ne connaissait vraiment pas Léa, ni elle, ni sa réputation. Oh non elle n’était pas froide… Mais méchante et calculatrice… C’était a discuter, elle adorait emmerder son monde et surtout que quelqu’un d’autre en soit accusé… Elle n’hésitait pas non plus a jouer de son corps face aux nombreux garçons de Poudlard pour obtenir ce qu’elle voulait, la dernière boule de glace a la menthe, les réponses d’un examen, et j’en passe… Mais plus que tout, Léa aimait se moquer des autres.

Une serdaigle ? And what ? Eléanor n’avait jamais fait attention aux maisons de ses camardes ça n’allait pas changer du jour au lendemain… Il n’y avait pas besoin de raison pour aider quelqu’un, notamment une autre fille. Elle eut un petit rire.

-Tu crois que j’en ais quelque chose à faire de la couleur de ton blason ? Non sérieux, cette histoire de maison c’est bidon, c’est juste une technique très intelligente pour maintenir la compétitivité entre nous, en voulant être les meilleurs, on bosse plus… Bref tu vois le topo. Ensuite, je t’ai aidé par solidarité féminine, hors de question de laisser cette bande de puceaux morts de faims profiter de quelqu’un, enfin,…

Elle regarda un moment dans le vide, elle devait la vie à Florian, et n’avais même pas été foutue de le remercier, sans lui ce foutu mage noir l’aurait tuée lors de la dernière guerre. C’était une impression particulière de voir ça vie entière défilée sous ses yeux. Elle se ressaisit, consciente qu’elle avait peut être passé trop de temps dans les nuages.


-Bref je t’ai aidé pour tout ça, ce n’est pas compliqué en fait. Elle finit sa phrase dans un sourire qu’elle garda, ils ne t’ont pas fait trop mal ? Tu as dut avoir peur, t’es incroyablement pâle.

Elle savait bien, que Roxane était malade, c’était assez facile pour une Serpentard d’avoir vent de toutes les rumeurs de Poudlard surtout quand elles concernaient le garçon qu’on avait en vue… Tiens d’ailleurs en parlant de rumeur… Elle croisa ses amies.

-Bah… Léa, qu’est ce que tu fais ? Tu joue à l’infirmière ? Tu t’es plantée de Shadow tu sais !


Eléanor jeta un regard noir à son amie qui esquissa un grand sourire hypocrite.


-Figure toi Blondasse, que Roxane c’est faite agressée par des moches de notre maison, donc je l’ai aidée, et là je l’emmène a l’infirmerie donc tu diras à notre cher professeur que mon grand cœur m’empêche de suivre son cours pourtant si passionnant.

-Ooooooh ça te fais un bon point là, nyéhéhéhé après tout tu lui dois bien ça, sans lui tu jouerais a cache cache avec les asticots. Bref, je transmettrais le message au prof, t’en fais pas file, va suis ton cœur mon enfant !

Amanda partit laissant derrière elle une traînée de cheveux blonds, Léa soupira, elle avait les pires amies du monde quand on voulait garder un secret, en particulier quand il concernait les garçons… Eléanor se tourna vers Roxane.

-C’était Amanda, une de mes meilleures amies, elle est spéciale mais c’est une brave bête, elle ne l’a pas dit mais elle est ravie de te rencontrer !

Elle eut un petit rire et continua d’aider son amie a marcher, les escaliers allaient être une sacré épreuve…


Spoiler:
 






Sweet & Vicious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancing-mad.forumactif.com/
«
Invité
»
Invité






Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Mer 28 Mar - 18:49


-Tu crois que j’en ais quelque chose à faire de la couleur de ton blason ? Non sérieux, cette histoire de maison c’est bidon, c’est juste une technique très intelligente pour maintenir la compétitivité entre nous, en voulant être les meilleurs, on bosse plus… Bref tu vois le topo. Ensuite, je t’ai aidé par solidarité féminine, hors de question de laisser cette bande de puceaux morts de faims profiter de quelqu’un, enfin,…

Elle laissa sa phrase en suspens et Roxane eut un petit rire, cette fille était vraiment un sacré numéro. La brune avait l’impression qu’elle allait beaucoup s’amuser avec Eleanor. Elle était spéciale et c’était ce qui faisait son charme, aussi. Cependant, elle n’avait pas l’air de vouloir continuer sa phrase, du moins pas tout de suite car elle la continua au bout d’un petit temps.

-Bref je t’ai aidé pour tout ça, ce n’est pas compliqué en fait. Ils ne t’ont pas fait trop mal ? Tu as dut avoir peur, t’es incroyablement pâle.

Roxane s’en doutait. Elle devait être aussi pâle que la mort, si ce n’est plus. En même temps, elle était malade, ce qui devait la rendre encore plus pâle. Mais elle ne se sentait pas plus mal que les autres fois. Roxane voulut répondre mais les deux filles rencontrèrent une amie d’Eleanor apparemment. La jeune Shadow suivait la conversation mais sans plus. Seulement quelque chose attira son attention. Mais, elle attendit le départ d’Amanda, d’après ce que venait de dire son « amie », si elle pouvait dire ça comme ça.

« Pour te répondre, je vais bien. C’est seulement ma maladie qui se manifeste. Je suis née avec une maladie sanguine inconnue... Mais, c’est pas important... Et pourquoi ton amie a-t-elle dit : « Après tout, tu lui dois bien ça ? ». De qui parlait-elle ? De Declan ? »

Non. Ce ne serait pas logique. Declan n’est pas le plus sociable des Shadow mais peut-être que Eleanor lui a tapé dans l’œil ? Roxane sourit, en coin, comme si cette idée était tout bonnement absurde ! Ce qui était le cas. Roxane voulut ajouter quelque chose mais ce qu’elle vit l’en empêcha...

« Les escaliers, youpie... »

Roxane savait que passer ces escaliers serait difficile, surtout ceux de Poudlard... Mais bon, elles devaient le faire pour espérer accéder à l’infirmerie un jour. Roxane dut s’appuyer sur Eleanor mais essaya de s’appuyer plutôt sur les bords des escaliers, les murs, mais ce n’était pas simple. Elles n’arrivèrent à la fin des escaliers qu’au bout de plusieurs minutes.

« Désolée, Eleanor. »

Roxane ne savait même pas pourquoi elle s’excusait. A cause de tout le temps qu’elle faisait perdre à cette jeune fille ? Du temps qu’elle aurait pu passer avec Amanda, par exemple ? Si elle n’avait pas dit à ses amies qu’elle les rejoindrait quand elle aurait récupéré ce fichu cahier, elles n’en seraient pas là, aucune des deux. Mais cette rencontre ne déplaisait pas à Roxane, bien qu’elle se soit passée dans de « mauvaises circonstances ». Mais une question restait dans la tête de Roxane. Elle voulait demander à Eleanor mais elle n’osait pas...

« Tu n’as pas certains cours avec mon frère, Florian ? Il me semble t’avoir déjà vue mais c’est possible que je me trompe... Et puis, si ça se trouve, tu ne sais même pas qui c’est... »

Revenir en haut Aller en bas
SlytherinQueen

avatar


❯ Messages : 244
❯ Avatar : Amber Heard
❯ Scolarité : 6ème année 17 ans
❯ Camp : ing pour la libération des gnous
❯ Occupations : Emmerder le monde
❯ Orientation : A droite, mais ça change quand je tourne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un requin blanc
Ca me fout la trouille : Son propre reflet, vieille, malade et seule

Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Mer 28 Mar - 21:20


« Pour te répondre, je vais bien. C’est seulement ma maladie qui se manifeste. Je suis née avec une maladie sanguine inconnue... Mais, c’est pas important...

Pas important ? Non c’est vrai on s’en tamponne le coquillard de savoir que la petite allait probablement mourir… Pourquoi s’en soucier hein ? Eléanor eut un petit sourire, elle n’aimait pas les gens qui ne voulaient pas qu’on se soucie d’eux… Mais elle n’aimait pas non plus les gens qui se faisaient plaindre… Oui paradoxal, mais bon… Hein, bref en tout cas Léa s’inquiétait un peu plus pour la jeune fille, c’était rare qu’elle s’inquiète mais maintenant qu’elle l’avait sauvé elle se sentait responsable de Roxane…

Et pourquoi ton amie a-t-elle dit : « Après tout, tu lui dois bien ça ? ». De qui parlait-elle ? De Declan ? »


Eléanor sursauta, sourit, puis haussa les sourcils. Declan ? Sérieusement ? Declan Shadow ? L’ado en pleine crise ? Eléanor Loackter devoir quoi que ce soit a cet énergumène ? Non pas possible, mathématiquement impossible improbable, même dans une autre vie. Elle hocha la tête de droite a gauche.

-Declan ? Je suis désolée hein je sais que c’est ton frère, mais sérieux, Declan ? C’est un ado en pleine crise, il me fait marrer avec son soucis avec l’autorité, ma mère dirait que c’est un oedipe mal dégrossit –oui elle est psy- mais non muuuuuuut ! Je ne dois rien a Declan, et si c’était le cas, je serais déjà en train de me pendre crois moi, plutôt devoir quelque chose a Drago, au moins il est pas moche et je pourrais lui rembourser sa physiquement.

Elle eut un petit rire pervers, bah oui, Léa n’aimait pas les blonds, mais Drago n’était pas dégueulasse et il avait un énorme avantage sur beaucoup d’autre : il était riche et sacrément riche, bon sa réputation était merdique mais Léa s’en fichait.

« Les escaliers, youpie... »


Elle laissa Roxane s’agripper aux murs pour descendre, mais elle l’aida du mieux qu’elle put, si elle avait été assez forte elle l’aurait portée mais… Eléanor avait les bras d’un criquet en période de disette donc impossible pour elle de le faire.

« Désolée, Eleanor. »


Léa releva les sourcils, bah pourquoi désolée ? Mettre longtemps a descendre les escaliers n’était pas un crime ? Si ? Parce que sinon il faudrait en parler aux vieux moldus de la gare de King cross, non seulement ils mettaient une eternité pour descendre les escaliers, mais en plus ils se dermerdaient toujours pour avoir une valise plus grosse qu’eux qu’ils n’étaient éventuellement pas foutu de porter, sinon ça serait trop simple, pensez vous…

-Euh… Tu me permet actuellement de louper un cours ennuyeux a mourir, pour preuve le prof lui-même est mort, bref au contraire je te remercie du fond du cœur !


Et pas que pour ça… Mais bon… Passons…


-Et appel moi Léa, c'est comme ça que m'appel mes amis.


« Tu n’as pas certains cours avec mon frère, Florian ? Il me semble t’avoir déjà vue mais c’est possible que je me trompe... Et puis, si ça se trouve, tu ne sais même pas qui c’est... »


Eléanor sursauta, de quoi elle avait parlé de Florian ? Oh bordel a cause d’Amanda, elle allait lui faire bouffer l’oursin blond qu’elle avait sur la tête. Se sentant rougir elle trouva un intérêt particulier a la peinture qui était justement a l’opposé de Roxane, quelle coïncidence ! Elle mit un instant avant de répondre histoire de ne pas se planter et de bien réfléchir a sa réponse.

-Si, je sais qui c’est… je crois… On à cours métamorphose et DFCM ensemble, il me semble, mais on est pas dans la même année … Pourquoi?

Elle se souvint alors de la blondasse qui l'avait collé ce matin et plissa les yeux, heureusement qu'elle avait foutu une potion dans son jus de citrouille. Demain elle se réveillerais avec des énormes pustules... Au revoir Florian et bonjour madame Pomfresh, Léa avait mis pas mal d'année a mettre au point cette potion, et elle savait très bien qu'elle restait un mois minimum... Pauvre bête blonde...Qui venait… Juste de passer devant elle, elle plissa les yeux…

-Attend, attend deux minutes ici ok ?

Elle aida Roxane a s’assoir sur l’escalier, elle se sentait mal de la laisser ainsi, mais elle avait un compte à régler… Elle prit un parchemin dans son sac, le froissa et le jeta sur la tête de la blonde qui se retourna immédiatement. Léa fonça vers elle.

-Ca va ? Ta vie ? Comment sa se passe ? Bien ? Profites en bien parce que tu viens de te mettre sur la route d’Eléanor Loackter, et crois-moi… Tu es dans une merde noire noire noire…

La blondasse toisa Eléanor de haut en bas, croisa les bras avant de sourire.

-Il me semblait bien que je n’étais pas la seule a vouloir me le faire… Loackter hum… C’est con tu vois, j’ai un coup d’avance sur toi, lui et moi… On parle, toi… tu n’es même pas foutue de lui sourire.

Elle eut un rictus qui donna à Léa une énorme envie de lui faire manger les deux pies qui lui servaient de poitrine. Mais elle se ressaisit rapidement et s’écarta d’un pas sur le coté. Pour montrer a la blonde avec qui Léa était.

-Tu la connais ? Roxane Shadow, je viens juste de lui sauver la vie si on peut dire, là je l’accompagne à l’infirmerie… Je suppose que Pompom voudra prévenir sa famille… Désolée pouffiasse j’ai deux coups d’avance. Maintenant, je répète, ta vie…va vraiment…vraiment craindre si tu lâche pas l’affaire.

-Si prêt du but ? Nan chérie désolée, peut être que tu as sauvé cette gamine, mais moi je serai dans son lit avant que tu ne lui ait dit « salut », alors c’est toi qui lâche l’affaire, il ne sait même pas que tu existe, tu n’es rien d’autre qu’une ado qui bave devant un poster trop grand pour toi.

Eléanor serra les poings, elle ne savait pas ce qui l’empêchait de réduire cette…espèce de vache asthmatique en cendre.

-Il m’a sauvé la vie grosse vache, je pense qu’il sait très bien qui je suis au contraire. Maintenant écoute moi bien, demain tu vas te réveiller, comme tous les autres matins, sauf que, tu vois… Ton visage sera couverts de pustules, ça vas durer au moins un mois… Tu ne me crois pas ? Pourquoi ton jus de citrouille avait il se gout là d’après toi ?


La blonde devint pâle et Eléanor eut un grand rictus.


-Je suis douée pour les potions en fait, mais le soucis, c’est que tu ne pourra jamais, prouvé que c’était moi, désolée ma puce, j’ai encore un coup d’avance…


Elle lui fit un petit clin d’œil en retournant vers Roxane et l’a repris par l’épaule.

-Oh et bien sur, il fallait que je te le dise, il n’aime pas les blondes, ça nous fait un point commun visiblement.

Elle aida Roxane a marcher et s’éloigna de la blonde qui couru jusqu'à sa salle commune, Eléanor éclata de rire.

-Oh mon Dieu ça c’était bon, quelle conne, « j’ai un coup d’avance nya nya nya » pfff c’est moi qui est des coups d’avances, TOUJOURS queunasse va ! Non sérieux elle était moche hein on est d’accord ?


Eléanor était très fière d’elle, cette potion de pustule fonctionnait très bien elle le savait déjà, après tout, il ne fallait pas se frotter a Loackter, n’importe quelle personne saine d’esprit le saurait…
-T’en fait pas hein, je ne pourrais jamais te faire ça a toi, ou alors faudrait qu’on convoite le même mec et ça serait sale, donc pas d’inquiétude, ah oui et je suis toujours honnête, alors ne pense pas que je puisse te mentir, de toute façon je ne sais pas faire.

Elle lui fit un grand sourire, manquerait plus que la petite Shadow est peur d’elle, bah nan elle n’était pas assez stupide pour avoir peur de quelqu’un qui venait juste de la sauver.









Sweet & Vicious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancing-mad.forumactif.com/
«
Invité
»
Invité






Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Jeu 29 Mar - 19:40


Bon ce n’était pas de Declan qu’elle parlait alors. Alors de qui ? De Florian ? Si elle connaissait, c’était possible mais franchement Roxane ne voyait pas pourquoi. Pourquoi lui devrait-elle quelque chose ? En même temps, Roxane aurait du se douter qu’elle ne parlait pas de Declan, il n’était pas du genre à avoir beaucoup d’amis de sexe féminin. Mais Roxane n’avait jamais su pourquoi, elle s’entendait pourtant bien avec, ce qui était bizarre.

-Euh… Tu me permets actuellement de louper un cours ennuyeux à mourir, pour preuve le prof lui-même est mort, bref au contraire je te remercie du fond du cœur !

Roxane lâcha un petit rire, elle comprenait bien Lea, même si elle était très assidue. Ca ne l’empêchait de partager le point de vue de la serpentard. Cependant, elle n’eut pas le temps d’ajouter quelque chose que Lea répondait à sa dernière question : Est-ce qu’elle connaissait Florian ? Et bien, apparemment oui. Ils avaient certains cours en communs mais jamais Florian n’avait parlé de cette fille à Roxane, du moins pas qu’elle s’en souvienne. Puis, le plus souvent, il lui parlait pour la disputer car elle n’avait pas fait attention, et tout ça...

-Attend, attend deux minutes ici ok ?

De toute façon, Roxane n’avait pas le choix : Lea venait de partir en direction de la blonde qui venait de passer. Une grosse pouffe que Roxane n’aimait pas du tout cette fille, elle collait son frère comme du chewing-gum et était aguicheuse à mourir. Qu’est-ce que son frère avait bien pu trouver à cette fille franchement ? Elle n’était pas attirante et se montrait méchante. Par contre, dès que Florian était dans les parages, elle devenait comme Parkinson avec Malefoy. Peut-être même pire... Curieuse, Roxane écouta la conversation qui parlait très certainement de son frère, du moins d’après ce qu’elle avait compris. Seulement, Roxane entendit quelque chose d’intéressant, c’était Lea qui venait de le dire : « Il m’a sauvé la vie » Elles parlaient toujours de Florian donc c’était de Florian qu’Amanda parlait un peu avant. Roxane eut un petit sourire et quand Lea revint vers elle, elle fit semblant de ne pas avoir entendu. Pas besoin de lui en parler, pas tout de suite, du moins.

-Oh mon Dieu ça c’était bon, quelle conne, « j’ai un coup d’avance nya nya nya » pfff c’est moi qui est des coups d’avances, TOUJOURS queunasse va ! Non sérieux elle était moche hein on est d’accord ?

Roxane hocha doucement la tête de haut en bas pour montrer qu’elle était d’accord avec elle. Et il y avait de quoi.

« Je ne sais même pas qui est cette fille mais elle m’énerve. Elle est pire que Parkinson avec Malefoy. En cent fois pire. Elle est tout le temps collée à Florian, on dirait un chewing-gum sous une semelle de chaussure. En plus, elle est moche comme un pou, à se demander ce que mon frère peut bien lui trouver à cette pouffe. En plus, elle se croit jolie, attirante et intelligente. Je suis certaine qu’elle a un petit pois à la place du cerveau... »

Oui, Roxane était énervée. La fille en question ne la connaissait pas mais la brune l’avait déjà vue plusieurs fois. Et toujours collée à son frère, bizarre non ?


-T’en fait pas hein, je ne pourrais jamais te faire ça a toi, ou alors faudrait qu’on convoite le même mec et ça serait sale, donc pas d’inquiétude, ah oui et je suis toujours honnête, alors ne pense pas que je puisse te mentir, de toute façon je ne sais pas faire.

Roxane ne sait même pas de quoi Lea est entrain de parler... Ah si ! Le sortilège qui va défigurer la blondasse pendant au moins un bon mois.

« J’espère bien. Je tiens pas à me réveiller un jour dans le même état qu’elle. D’ailleurs, j’ai hâte de voir quelle tête elle aurait, demain matin. Si ça se trouve, elle ne sortira même pas de sa chambre. C’est ce que j’espère en tout cas. »

Soudain, Roxane se demanda depuis combien de temps elle parlait avec Lea. Elles avaient rencontré peu de personnes mais Roxane eut soudain peur qu’elles croisent Florian. Il la surprotégeait tellement qu’elle ne survivrait pas à ça. En plus, s’il la voyait en compagnie d’une serpentard... Non, il ne dirait rien. Etant donné que Declan était lui aussi à Serpentard et que Florian aurait très bien pu y aller, lui aussi.

« Tu penses qu’on est bientôt à l’infirmerie ? Pas que je me sente mal mais... »


Revenir en haut Aller en bas
SlytherinQueen

avatar


❯ Messages : 244
❯ Avatar : Amber Heard
❯ Scolarité : 6ème année 17 ans
❯ Camp : ing pour la libération des gnous
❯ Occupations : Emmerder le monde
❯ Orientation : A droite, mais ça change quand je tourne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un requin blanc
Ca me fout la trouille : Son propre reflet, vieille, malade et seule

Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   Jeu 29 Mar - 23:00





Sweet & Vicious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancing-mad.forumactif.com/
«
Contenu sponsorisé
»






Message Re: Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]   




Revenir en haut Aller en bas
 

Je n'ai pas de chance ! [PV Lea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SORTING FATE :: La pensine :: Rps terminés-
Sauter vers: