AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


❯ Messages : 5
❯ Avatar : Jonnhy Depp
❯ Job : Pirate
❯ Camp : Pirate
❯ Occupations : Pirate
❯ Orientation : Pirate



Message Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Mer 14 Mar - 15:28


Nom d’une huitre mal dégrossie ! Il allait avoir son premier cours de l’année aujourd’hui parfaitement messieurs dames, son premier ! Et vu le contexte actuel, ça allait être sympatoche la brioche moi je vous le dit !
Il préparait déjà sa salle de cour, qui aurait put penser, qu’au delà de la porte se trouverai un énorme bateau pirate grandeur nature ? Oui, parfaitement, James était capable de faire ça, transformer une salle de cours en bateau pirate amarré a un port illusoire, capable aussi de faire apparaitre une mer chimérique pour l’entouré et le faire voguer légèrement. Le ciel était semblable a celui de la grande salle, a la différence que celui-ci affichait toujours un soleil éclatant. Que verrait les élèves en rentrant ? Ils se retrouveraient sur le pont d’un bateau et rien, non rien, ne leur rappellerait qu’ils étaient a Poudlard. C’était entre autre le but. James était complètement frappé, mais il avait un certain sens de la pédagogie, il ne voyait pas l’intérêt des cours magistraux, notamment dans la matière qu’il avait choisit. C’est pour cela qu’il n’y avait ni chaise, ni bureau, ni tableau sur son bateau.
Apprendre en s’amusant, voila ce qu’il voulait que ses élèves fassent. Et il les aideraient, il jouerait même sur leur rivalité pour les motivés, il avait le droit a 5% de perte dans son effectif non ? Non ? Ah… Ca risquait d’être problématique dans l’absolue alors…

José, le perroquet/hiboux tourna la tête vers on maître, un bien bel homme d’un mètre quatre vingt cinq, au look pirate au possible. Cheveux longs et dread lock, visage mal rasé avec un bouc d’où s’échappait deux mini dread perlées. Les yeux sombres, comme ces cheveux, et…comme ses dents, oui elles étaient spécial, et on aurait pus juré qu’il avait mauvaise haleine s’il ne sentait pas le rhum H24, comme s’il ne buvait jamais d’eau. Cependant difficile de savoir s’il était constamment ivre ou si c’était simplement sa manière d’être. Sa démarche était chaloupée et profondément caractéristique du personnage, on pouvait savoir qui venait vers nous rien qu’avec ça, il était également très maniéré, pas du genre efféminé oh non, il fallait le voir pour le comprendre !

Et josé ? C’était une espèce de créature étrange, hiboux a l’origine, James avait essayé de le transformé en perroquet, mais n’était pas Mc gonagall qui le voulait… Le hiboux avait donc un plumage mi-multicolore mi-gris, un bec relativement énorme mais avait conservé sa forme de hiboux et son regard. C’était donc étrange a voir… Bref, après cette description fort intéressante que de toute façon personne n’aura lu (si j’avais su je me serait moins embêtée !) James se décida a monter sur le pont pour attendre ses élèves, ils n’allait pas tarder.

Il se mit a la barre et décida d’observer l’entrée avec une longue vu pour avoir un laaaarge aperçu des petits élèves qui allaient arriver et gare aux absents ! Un vrai pirate ne manque jamais a ses paroles !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KOALA, TENDREMENT CHOCOLAT
what the fuck ?

avatar


❯ Messages : 304
❯ Avatar : R. Grint ©Cristalline (elleestsimone8D)
❯ Scolarité : 6 éme - dix-sept annanas



Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Jeu 15 Mar - 15:57



Rien n’était facile en ce moment, rien n’était comme avant c’était même pire de jour en jour et même si Ron avait bien conscience que la situation était sur le point d’exploser il ne pouvait pas faire autrement que de continuer. Il était incapable de tourné le dos a ses convictions, c’était fini, il était emplit d’une colère sourde qui dépasser tous ce qu’il avait pu connaitre avant. Tout c’était accumuler en lui, petit à petit la haine avait pris possession de son esprit et il avouer qu’avoir touché à son meilleurs amis avait fait débordé le chaudron. Au fond de lui il savait bien que s’en prendre aux Serpentard n’était qu’une façon ou une autre de déverser sa frustration. Il était en réalité furieux contre tout le monde mais il se sentait impuissant, impuissant jusqu’à ce que les Gryffondor se tourne vers lui pour remplacer Harry. Jamais avant il n’avait était dans une situation de force comme cella et il savait qu’il avait tendance à trop en profiter, mais même si on le prenait pour un imbécile il avait grandi et si il jouer au chef de bande il savait très bien ce qu’il faisait. Il ne voulait pas d’autre guerre mais comment retenir une armée de lions près a dévoré ces serpents alors que lui-même avait envie de les massacré ? Avait-il muri pendant cette guerre ? Surement plus qu’on ne pouvait le croire. Il avait perdu son innocence enfantine, une partie de lui qu’il ne retrouverait jamais et il ne supporte pas cela. Trop vite jeter sur le champ de bataille et écarteler dans une guerre qu’il n’aurait jamais voulu connaitre mais il y était allé avec le peur au ventre et c’était battue pour ce dont il croyait. Aujourd’hui il était de nouveau là près à en découdre. Est-ce qu’un jour cela finirait ou était-il condamner à vivre dans cette tension perpétuel ? Il rêver d’une vie calme et paisible seulement avec sa famille et ses amis, c’était ce qu’il avait tant espéré en restant au coter de Harry et aujourd’hui il se retrouver seul dans ce combat. Harry n’était pas en état et Hermione… Hermione il ne savait pas bien où elle était mais surement pas avec lui, du moins c’est ce qu’il en pensait.

Le grand roux était en route vers son prochain cour, défense contre les forces du mal avec ce prof un peur barjot qui se prenait pour un capitaine de navire pirate. Avec le temps il c’était habituer à avoir des profs excentrique dans cette matière mais lui était sacrément chevronner niveau étrangeté, mais pas aussi terrifiant que ce chère Fol'œil ce qui était un avantage quelque part. Il était tendu certes, mais cela n’avait rien avoir avec cela, c’était un cours spécial mélangeant non seulement plusieurs années – ce qu’il trouvé débile- mais également toute els maison – ce qui était également idiot celons le roux – et donc il se retrouverait face à ces abruties de Serpentard. Il n’avait pas peur de finir par se battre avec eux, non il avait peur pour les siens capable de se jeter dans la gueule du loup et les verts et argents n’étaient pas du genre fairplay, c’était le moins qu’on puisse dire. Alors oui il avancer dans les couloirs un peu inquiet de la façon dont un cours pareille pourrait se dérouler sur tout dans les conditions dans les quel les professeur Wittebol les mettaient. Ce n’était plus vraiment une année ou Ron prenait ses cours à la légère, Hermione pourrait être fière de lui, mais ce n’était pas non plus sur le contenu du cours qu’il s’intéresser, mais bien à ceux qui y participer. Il n’avait pas confiance en la capacité de leurs prof à savoir retenir des élèves près à ce trancher les bras tellement il ne pouvait plu ce voir. Il y avait aussi ceux qui n’avaient rien demandé et qui se retrouver dans cette situation délicate qu’ils auraient biens voulut éviter il pouvait le concevoir.

Derniers couloir et il entendait déjà les réflexions et les insultes de certains. Il était parfois surprenant de voir un Poufsouffle ou un Serdaigles dans ces conflits mais pas plus agréables de voir que cela prenait assez d’ampleur pour que les autres maisons soit toucher. Combiens d’élèves passer leurs journées à l’infirmerie à cause de mauvais sort ou de discutions qui ont mal tournée ? Ron ne pouvait pas nier que quand il voyait l’un de ses ennemies emmener il était satisfait mais lors ce que c’était l’un des siens ou un pauvres innocent il se sentait minable.
    Serpentard Hey Weasley ? Tu as pensé à la chirurgie réparatrice pour ton visage ? Par ce que là ça ne s’arrange pas.
Minable petite vermine verte et gluante. Ron ce redressa n grognant mais il ne se retourna pas et ne s’arrêta sur tout pas malgré les rires qui venait a ses oreilles. Si il se battait devant la porte du cours de DCFM cela aller dégénérait et le cours serrait annulé, il devait garder son sang-froid et montré l’exemple. C’était bien la première fois de sa vie qu’il était supposé montré l’exemple et qu’il avait assez d’influence pour y être obligé. Il entra dans la classe en se fondant dans la masse ce qui était plutôt dure vue sa carrure et sa chevelure flamboyante. Le bateau du professeur Wittebol n’était pas vraiment une surprise pour le rouquin qui se mit sur un coin et chercha à être le plus loin possible de ceux qui porté fièrement leur cravate verte et argent. Il était déjà énerver, il ne lui en faudrait pas plus pour perdre son calme.





Tout aurait pu être, toute autre chose et aurait eu tout autant de sens.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❯ Messages : 44
❯ Avatar : Zayn Malik ~ Jimmy
❯ Scolarité : 6 éme - 17 yo
❯ Camp : KissCool
❯ Occupations : Fumer tel une cheminé



Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Jeu 15 Mar - 16:36



Y avait-il quelque chose de plus éphémère que la cigarette ? Tout partait en fumer et ce consumer, c’était une triste et courte vie que celle d’une cigarette qui pour donner plaisir abandonner la vie. C’est en effet ce genre de réflexion que l’on peut avoir lors ce qu’on ne pense a rien et que l’on a rien à faire, ce qui était un peu faut vu que le jeune fumeur qui se poser tans de question existentiel était censé aller en cour de DCFM. AU lieux de parcourir les couloirs il était adosser au lourd mur du château a regardé sa cigarette ce consumer doucement au bout de ses doigts. Ce n’était pas sa faute s’il avait besoin de sa dose quotidienne de nicotine et que pour cela il était forcé de fumer entre les cours. A coter de lui Ethan était allonger dans l’herbe et regardé les nuages grisâtre qui étaient en train de recouvrir leur beau ciel bleu, rien de bon en perspective. A sa droite Roman vérifier ses cours s’il avait bien DCFM avec nous ou si c’était une blague. Il est vrais que cette année tout le monde était un peu perdu les cours n’avait rien à voir et là ils avaient cours tous ensemble, toutes les années et toute les maisons, en gros : toute l’école avait le même cours au même moment avec le même prof et tout cela dans la même salle de classe. Un truc assez dément malgré tout, Declan ce demandé s’ils allaient tous tenir ou si c’était une vaste plaisanterie. Enfin il pensait quand même qu’ils n’auraient pas cour avec les quatre premières années sinon il sortirait du court, il n’était pas question qu’il soit avec les petits à leurs âge, pour la simple et bonne raison que si il y avait des classes par âges ce n’était pas pour rien et ce trainer des boulets ne les avanceraient pas dans leurs études alors autant rester dans sa salle commune, il en apprendrait autant. Ethan ce mit à rire face à la surprise de Roman quand il vue bien que, oui en effet, ils avaient tous cour ensemble et que c’était pour cela que Jake et Daniels étaient partie ensemble en avance. Enfin l’un c’était par ce qu’il ne supporté pas être en retard et l’autre pour éviter Declan.
    Ethan Eh bien tu vois on est ensemble !.
    Roman J’y crois pas, ce sera la première fois.
    Ethan Ouais c’est plutôt cool, on vas pouvoir faire sauter le bateau du professeur Wittebol.
    Roman Ouais, un tout petit naufrage.
    Declan Bon aller les gars j’ai fini et si on y vas pas Jake risque de nous faire la tronche encore pour le siècle prochain.
    Ethan Go.
Declan écrasa sa cigarette contre le mur de pierre et laissa tombe le mégot dans l’herbe avant de suivre ses amis dans le château. Le chemin ne fut pas très remplit de monde, mais plus ils ce rapprocher du cours plus il y avait d’élèves dans les couloirs jusqu’à ce qu’il soit tous arriver Declan eu un petit rire.
    Ethan C’est qu’on va se perdre avec une marré pareille ! .
    Declan Ethan, le cours n’as pas encore commencé, garde tes blague sur l’océan pour le prof tu veux ?
    Ethan Bien Cap’taine !
Ethan monta sa main à sa tête dans un geste militaire en entrant dans la classe tel un soldat, faisant rire Declan et Roman qui le suivait. Au moins tous ensembles ils n’aller pas s’ennuyait. Ils retrouvèrent Jake et Daniel déjà dans sur le bateau. Declan cet mit le plus loin possible de Daniel le regardant à peine et fixant les gens dans la pièce. Il y avait une tension évidant qui se faisait sentir comme d’habitude entre les maisons, mais eux étaient au-dessus de cela, enfin à part entre lui et Daniel mais c’était un autre contexte. Dec’ sourit à quelque demoiselle et donna un coup de coude à son meilleur pote.
    Declan Et moussaillon ouvre l’œil nous avons quelque jolie poissons ici.
    Ethan Hum oui jambe de bois voilas des sirènes bien envoutante
Et Declan et Ethan continuèrent leurs petit jeu en regardant les filles qui entré petit à petit sous les rires de Roman et la retenue de Daniel qui aurait bien voulu participé. Jake, lui, en était déjà à chercher le programme du cours mais il ne voyait que le prof qui observé la salle et il soupira un peut déçu de ne pas avoir un avant-gout du cours de DCFM.






until the very end, Hp will never die. ◮ don't be sad, just be strong, yeah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SlytherinQueen

avatar


❯ Messages : 244
❯ Avatar : Amber Heard
❯ Scolarité : 6ème année 17 ans
❯ Camp : ing pour la libération des gnous
❯ Occupations : Emmerder le monde
❯ Orientation : A droite, mais ça change quand je tourne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un requin blanc
Ca me fout la trouille : Son propre reflet, vieille, malade et seule

Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Mar 20 Mar - 16:01



]



Nom d’un cul de poule avarié ! Léa avait mis trop de temps pour se préparer ! Faut dire que nom d’un boudin des bois, il en fallait du temps pour avoir se teint parfait, ses yeux parfaitement maquillé et ses lèvres vermillon, sans parler des cheveux la plus grande malédiction de léa ! Bref on s’en fou et on court jusqu’en DFCM ! Courir ? Non c’était une vanne jamais Eléanor Loackter ne courrait, pour rien au monde, ça n’arriverai jamais ! Ok, elle avait couru lorsque l’homme sans nez et a la coiffure ultra douteuse avait attaqué poudlard, mais c’était exceptionnel !
Bref elle allait tranquillement en cours tout en songeant qu’il y aurait trop de monde, que ça allait la gaver et que, en plus, elle aurait du mal à trouver ses amis ! Elle avait horreur d’être seule en cours, ça l’obligeait à écouter, voyez donc, c’était affreux n’est ce pas ? Oui, elle avait beau avoir faillit mourir durant la guerre, sa définition personnelle de « affreux » et de « c’est la chose la plus horrible du monde » était toujours très personnelle. Elle se fraya un chemin dans les couloirs a coup de « casse-toi boudin » et de « bouge ta cellulite la moche » et parvins enfin vers sa super salle de la mort qui tue pas des pieds sales mycosés.

Elle entra.

C’était un immense bateau, mais genre immense vous voyez ! Ok, elle était déjà au courant, le professeur Wittebol faisait partis de ses nombreux fantasme, faut dire qu’il était beau ! Un peu crade, mais beau ! Avec son air de pirate bad boy, Léa bavait littéralement sur lui a chaque cours, c’est pour ça, qu’elle c’était tant préparer, pour ça, et aussi qu’elle savait bien qu’elle verrai surement Shadow (Florian de son prénom, pas les autres) a ce cours la, mais jamais elle ne l’avouerai JAMAIS. Trop d’orgueil et puis surtout elle ne voulait pas que la rumeur de son « crush » pour shadow se répande dans tout Poudlard ! Même si elle était presque convaincue qu’il était au courant (elle ignorait encore que Florian ne pensait pas a ce genre de truc et ne remarquait jamais rien d’autre que lui-même et sa sœur).
Bref, un bateau quoi, grand, amarré, il faisait beau, il faisait chaud, parfait quoi. Léa songea qu’elle aurait dût prendre une ombrelle ou son maillot de bain, ou les deux, mais se baigner avec une ombrelle… Pas pratique ! Quelques élèves étaient déjà là, Weasley, a qui elle adressa un petit signe de main, et Declan, un Shadow un peu spécial qui aux yeux de Léa n’était rien d’autre qu’un ado en pleine crise. Les autres, elles ne les connaissaient pas, ah si ! Elle avait repéré ses copines, elle se dépêcha de venir à leur coté. Entre temps, quelques serpentard avaient remarqués son petit signe de main a Ron et lui avait jeté un regard noir, auquel elle avait répondu par un signe de doigt brillant et dont les ongles étaient parfaitement manucuré, rouge. Elle s’approcha ainsi de ses amis tout en cherchant le professeur du regard, ah ! Bien sur, a la barre ! Il était toujours aussi sale et beau !


-Mon crado préféré !

-Je me disais que tu m’étais beaucoup de temps pour débarqué ! Mais tu t’es mise sur ton 31 ! La grande classe.
-La prochaine fois tu te pointe en femme pirate ? Chemisier déchiré et chapeau ? Ca lui plaira je suis sure !
-Pas la peine j’ai déjà couché avec.


Elle avait dit ça avec un grand sérieux, si grand que ses amies arrêtèrent de jacasser et la regardèrent de manière incrédule, elles commencèrent à lui poser des questions sur cet acte aussi imaginaire que fantasmatique. Elle décida de faire planer le doute, de ne répondre que par de très courtes phrases et de ne leur dire la vérité qu’a la fin du cours.
Savourant sa victoire, elle s’assit sur une des rambardes du bateau et guetta la porte comme une lionne qui avait très faim.







Sweet & Vicious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancing-mad.forumactif.com/
«
Invité
»
Invité






Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Mer 21 Mar - 13:30


    A peine débarqué à Poudlard Emma avait du vite s'habituer, ce qui n'était pas chose évidente. Dans son dortoir, qu'elle devait surement partageait car il y avait des affaires un peu partout, elle se fit une petite place tout au fond de la chambre, la ou il n'y avait rien, pas même une chaussette qui traînait et elle entreprit de déballer ses affaires. Ce qui l'inquiétait le plus c'était que quelqu'un découvre son petit secret bien qu'elle ferait tout pour le garder pour elle. Les cours commençait des le lendemain et Emma se coucha s'en même attendre ses camarades de chambre. Tout le monde devait se demander ce qu'elle faisait la car elle n'avait pas était répartit comme les premières années et elle n'avait pas non plus voyager dans le Poudlard Express, ce trouvant déjà à Près au Lard. C'était le directeur qui l'avait lui même répartit dans son bureau et pour cela il lui avait mit un vieux chapeau tout cramoisi qui lui avait alors indiqué la maison des Gryffondor.
    Le lendemain matin lorsqu'elle se réveilla elle essaya de faire le moins de bruit possible bien que même si elle en faisait elle ne l'entendait pas et descendit prendre son petit déjeuner. Assise à la table des Gryffondor elle voyait tout le monde parlait gaiement, des sourires accrochés sur toutes les lèvres... Le brouhaha dans la grande salle devait être assourdissant. Buvant son vers de jus de citrouille elle prit son emploi du temps et regarda le cours qu'elle avait en premier. C'était le cours de défense contre les forces du mal... Pas de temps à perdre, elle but d'un coup sec ce qu'il lui restait et partit en direction des escaliers car les cours n'allait pas tarder à commencer. L'un des professeurs lui avait donné un grossier plan de Poudlard pour savoir ou les cours se situer et elle vit que le cours de défense contre les forces du mal était au troisième.

    La blondinette monta alors les marches quatre à quatre et s'arrêta devant une grosse porte noir. Ça devait être ici, bien qu'en poussant la porte elle se retrouva non pas dans une salle de classe mais plutôt sur le pont d'un bateau et pas n'importe quel bateau, apparemment un bateau pirate... C'était donc lui le professeur bizarre qu'elle avait aperçut hier au repas, il avait une drôle de façon de s'habiller mais maintenant se n'était plus étonnant.
    Plusieurs élèves étaient déjà la, surement des élèves de maison différentes car il y avait plusieurs petits groupes. En passant devant l'un d'entre eux elle vit qu'il s'agissait de serpentard, vu la couleur de leurs cravates. Emma ne comprenait pas vraiment pourquoi ici tout le monde se méfier de tout le monde. Les vert avec les vert et les rouge avec les rouge ? Tout du moins c'est ce qu'elle comprenait car personne ne lui avait expliqué quoique ce soit.

    Plusieurs têtes se tournèrent vers elle, évidemment, une inconnue... Il ne devait pas y avoir beaucoup d'élèves qui débutaient leurs enseignement en 6ème année. Lisant sur les lèvres elle vit que plusieurs d'entre eux ce demandaient comment elle s’appelait, d’où elle venait mais elle avait aussi crut comprendre que certains d'entre eux n'était pas très heureux de voir une nouvelle gryffondor. Peu importe, sa grand mère lui avait déjà dit de ne jamais s'occuper de ce que les autres penser et d'avancer la tête haute. Emma alla donc jusqu'à un coin du bateau, la ou il n'y avait personne et attendit patiemment que les autres arrivent avant que le professeur ne commence son cour.


Revenir en haut Aller en bas
adminpokerface
▬▬BETHE♚QUEEN▬▬

avatar


❯ Messages : 195
❯ Avatar : Emma Watson by Lutti
❯ Scolarité : 2nde 6° année ; j'ai 18 ans
❯ Camp : ... indécise
❯ Orientation : Hétérosexuelle



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Une loutre
Ca me fout la trouille : Rater mes examens, enfin, surtout ne pas savoir... Ne pas avoir de solution

Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Dim 25 Mar - 13:06


Elle allait être en retard. Mais en même temps, Parvati avait ce jour-là trouvé un drôle de moyen de se faire remarquer. Sans le moindre doute, la camarade de chambre d'Hermione était malade. Et cela avait provoqué des réactions contrastées parmi les occupantes du dortoir. Lavande avait vigoureusement émit la possibilité - pour ne pas dire peut-être accusé tout simplement - une fille de Serpentard. Il est vrai que la personne en question n'était pas des plus diplomates déjà à l'origine et après toutes ces histoires entre maisons, ça ne s'était pas arrangé. Seulement Hermione avait un peu perdu patience après dix minutes d'explications de ce genre. Ne pouvait-elle pas simplement être malade ?
Il aura fallu se chamailler longtemps avant que la sorcière, habillée à la hâte et à peine coiffée correctement, ne plaque sa main sur le front de la Patil de Gryffondor. Hermione en conclut une intoxication alimentaire dès que celle-ci se sauva en courant, la main coller sur la bouche, en direction des commodités. Après, l'origine de cette intoxication, la brunette n'avait guère le temps de s'y attarder et décida de se sauver en signalant qu'elles seraient toutes en retard à ce rythme. Un « han » général accompagna cette annonce, suivit de forts bruits de piétinements affolés. La sorcière secoua la tête en passant devant la salle de bain, Parvati le ventre retourné, coincée à l'intérieur. Evidemment, elle ne pouvait la laisser là et étant la seule avec un peu d'avance, elle l'accompagna finalement à l'infirmerie.

Une main dans le dos de sa camarade, elles s'aventurèrent dans les escaliers quand deux Serdaigles s'y joignirent. Dont Padma évidemment, ayant entendu le malaise de sa soeur et elle-même assez mal en point. Hermione pensa plus alors à quelque-chose que les jumelles avaient mangé ensemble... bien loin des soupçons d'empoisonnement de Lavande. Tout le monde devenait vraiment fou avec ces guerres. Au moindre truc qui clochait, les gens se retournaient sur le camp ennemi, prêts à les accuser.
L'accompagnateur de Padma - Jacob Freiston - sembla aussi soulagé de voir Parvati dans le même état que sa jumelle. Ils échangèrent des regards lourds après s'être salués. Tout le long du chemin, ils questionnèrent ensemble les deux filles, mais n'en tirèrent rien de concluant vu leur mal. Le plus triste fut qu'une fois arrivés à l'infirmerie, celle-ci était remplie avec une infirmière débordée et énervée. Jacob et Hermione se firent gentiment - enfin, pas du tout en fait - chasser des lieux après qu'ils aient trouvé des chaises pour les nouvelles patientes.
Ils passèrent alors encore une fois, plus attentifs cette fois à ceux-ci, devant une bonne dizaine de sorciers en piteux état. De Serpentard et Gryffondor en grande majorité. Hermione gonfla ses poumons et ferma les yeux avant d'accélérer le pas, prétextant une possibilité d'être en retard au cours de Défense Contre les Forces du Mal.

Sans un seul mot, ils montèrent les escaliers en se pressant. Mais Hermione lut sur le visage du Serdaigle un grand malaise depuis leur passage à l'infirmerie. Serait-ce possible qu'il partage son avis ? Il y avait des chances. Mais elle ne lui demanda jamais rien, se dépêcha simplement d'arriver au troisième étage. Ce n'est qu'en arrivant pratiquement devant la porte qu'ils échangèrent enfin un regard tendu. « Arrivés juste à temps on dirait... » souffla-t-elle avec un sourire pincé, comme pour passer à autre chose, puis entra dans la salle sans attendre sa réponse qu'elle entendit pourtant : un simple ricanement espiègle.
Avec tout ça, en entrant, Hermione avait presque oublié les fantaisies du professeur Wittebol mais cela n'arrive jamais pour longtemps avec lui et elle entendit le Serdaigle se marmonner à lui-même dans son dos « Génial, j'avais oublié qu'on avait rendez-vous avec le Capitaine Crochet. J'aurais dû en profiter à l'infirmerie pour me faire une belle balafre cette fois... » Au moins, le Professeur Wittebol était un bon remède pour oublier ce qu'il se passait entre les élèves de l'institut.

Sans grand mal Hermione repéra Ron mais encore une fois, ce Ron là lui semblait bien lointain. Elle se dirigea pourtant vers lui et prendre place dans ses parages après un simple regard et sourire, toujours aussi partagé, en guise de salutations. Apparemment, vu la tête du rouquin, elle n'était pas la seule à avoir eu quelques complications avant de venir ou soit il s'était levé du pied gauche, mais elle en doutait fortement. Ceci dit, elle ne dit rien, sortit ses affaires et attendit que ça commence enfin. Il n'y avait que ça à faire de toutes les façons : ses nerfs seraient plus reposés une fois concentrés sur quelque chose. Même si avec leur pirate de professeur, il y avait de quoi se demander sur quoi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«
Cho Chang
»

avatar


❯ Messages : 111
❯ Avatar : Katie Leung ~ By Kiriss.
❯ Scolarité : Dix-huit ans ~ Sixième année.
❯ Job : ///
❯ Camp : Le camp que j'ai depuis toujours ~ Le bien ♥
❯ Occupations : Je suis déjà trop occupée par la future bataille >.<
❯ Orientation : Hétérosexuelle.



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un cygne majestueux.
Ca me fout la trouille : La mort et tout ce qui la représente :/

Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Lun 9 Avr - 20:34



Il était déjà six heures ? La nuit passait trop vite pour les marmottes, les personnes comme la jeune Cho Chang qui aimaient dormir, qui aiment passer toute leur vie ou presque sous leurs couettes à ne rien faire tout simplement. A part ce sport très intéressant la jeune élève aimait aussi beaucoup étudier, apprendre de nouvelles choses, aller en cours, mais pour cela il fallait se leva tôt le matin et se coucher tôt le soir, parfois tard si on avait beaucoup de devoirs, et ça arrivait assez régulièrement. Et ce matin-là n'était pas un jour où il fallait énerver la jeune fille. Même si elle aimait aller en cours, ce matin-là elle n'était pas arrivée à se lever correctement et avait mis près de huit minutes à se lever pour s’habiller et aller déjeuner dans la Grande Salle. Après avoir mit un pull noir, un jean bleu marine et des chaussettes noires elle avait ajouté sa cape de cours. Puis elle était passée à la salle de bains où elle s'était fait une queue de cheval assez haute et serrée, puis maquillée avec un fond de teint clair, un mascara noir et un fard à paupières de la même couleur. Cho avait ensuite vérifié si elle avait tout dans son sac de cours puis était partie déjeuner avec ses amis.Une heure plus tard elle était dans les couloirs du collège, en train de rire aux blagues de ses amis tout en allant à son premier cours de la journée. Et figurez-vous que cette journée s'annonçait assez chargée car la jeune Serdaigle commençait par Défense contre les forces du Mal, puis avec deux heures de potions et l'après-midi deux heures de Quidditch. Ces matières ne la dérangeaient pas mais elle ne savait pas si elle allait avoir beaucoup de devoirs ou non. Elle n'aimait pas passer des heures sur ses devoirs même si elle adorait travailler, le soir était fait pour se reposer et réviser un peu d'après elle. Alors en se rendant au premier cours du matin qui fut celui de Défense contre les forces du Mal elle réfléchissait à ses futurs devoirs.

M
ais c'est également en se rendant dans la salle de cours que Cho repensa au nouveau professeur de cette matière. Quelques jours auparavant on avait annoncé aux élèves qu'ils allaient avoir un nouveau professeur pour remplacer le dernier, car ces professeurs ne duraient jamais bien longtemps bizarrement, même après la mort de Voldemort. Alors depuis cette annonce la jeune adolescente essayait de deviner à quoi pouvait ressembler ce nouveau professeur : Jeune ? Âgé ? Gentil ? Stricte ? Impossible de la savoir tant qu'il ne se serait pas présenté en personne. Justement la rentre allait se faire dans quelques minutes car Cho progressait de plus en plus en compagnie de ses amis. Quatre minutes plus tard les jeunes gens arrivèrent dans la classe et virent un énorme bateau au milieu de la salle, avec des voiles. L'adolescente avait cru tout voir jusque-là sauf ceci. Il y avait tout en rapport avec le bateau et la mer, tout sauf ... Les choses fondamentales pour travailler, c'est à dire des chaises, des tables,un tableau ! Cho avança donc doucement, regarda les élèves déjà présents, salua ses camarades mais ne prit pas la peine de saluer les quelques Serpentards qui se trouvaient là, à part Eleanor qui était une amie à elle depuis quelques temps. Cho lui fit un petit sourire puis alla s'installer au milieu de la classe en attendant que les autres élèves arrivent. pendant ce temps la jeune fille posa son sac par terre. Puis elle découvrit enfin leur nouveau professeur : Il était sur le bateau, tout devant et semblait attendre que les élèves arrivent. Il avait l'air bizarre, pas négativement bien sûr, plutôt drôle au contraire, gentil aussi. Cho sentait que ses cours allaient lui plaire même si il ne devait pas fonctionner comme elle en manière de travail et d'apprentissage. La brunette tourna la tête vers les élèves déjà présents qui discutaient entre eux ou étaient seuls, attendant leurs amis ou pas. Hermione Granger était bien sûr là. La Serdaigle lui fit un petit sourire mais elle n'alla pas la voir étant donné que les jeunes étaient en cours, même si ils n'avaient pas encore commencé cela ne se faisait pas.

Il se passa quelques secondes avant que la jeune fille ne remarque également Ron Weasley dans la salle de classe. Leurs relations étaient assez tendues à cause de ce qui s'était passé en cinquième année avec le Véritasérum, même si ce n'était pas la faute de la jeune adolescente le rouge et or lui en voulait malgré tout, cependant il ne portait pas de jugement sur elle, ce qui était bien, et ne refusait pas de lui dire bonjour quand ils se voyaient. Alors quand elle croisa son regard elle hocha la tête, esquissa un petit sourire puis tourna aussitôt la tête vers sa meilleure amie qui discutaient encore avec leurs amis. Cela faisait longtemps que Cho n'avait pas pensé à Harry et elle se surprit tout à coup à y penser. Elle ne l'avait pas encore croisé en ce jour mais cela ne devrait tarder si il faisait partie de ce cours. Elle attendait donc de voir si le jeune homme ferait son apparition ou non, mais il fallait avouer que la brunette ne tenait pas particulièrement à sa présence étant donné qu'elle était gênée, tout comme lui, dès qu'ils se voyaient. Ils était bien sûr amis et ils ne se fuyaient pas mais dès qu'ils restaient plus de dix minutes seuls tous les deux ils se sentaient mal à l'aise, sûrement car ils avaient encore des sentiments l'un pour l'autre mais n'osaient se l'avouer. Bref, au lieu de remuer le couteau dans la plaie Cho se concentra sur le professeur qui regardait toujours les élèves un par un. Quand son regarda se posa enfin sur la jeune fille elle fit un petit sourire avant de murmurer par la suite :

"
Bonjour monsieur."

C
ertes ce salut s'était juste dessiné sur ses lèvres mais le professeur avait sûrement dû le voir puisqu'il la regardait. Cho continua donc de sourire puis attendit ensuite de voir si il allait répondre ou bien sourire lui aussi. Les minutes passaient et la sonnerie avait sonné depuis longtemps déjà, ils étaient censés être en cours depuis un moment. Apparemment le professeur allait commencer mais on ne pouvait pas savoir avec lui, il avait l'air de faire ce qu'il voulait, quand il voulait, où il voulait, cela pouvait ainsi être marrant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❯ Messages : 38
❯ Avatar : Matthew Hitt par Marley Smith
❯ Scolarité : 6ème année, encore une fois...
❯ Camp : Je suis tenté de dire que j'aime les crevettes au caramel.
❯ Orientation : Bah gay, mais bi si j'ai rien en stock.



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : Un renard. Ca craint hein ?
Ca me fout la trouille : Moi en fille...

Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Jeu 19 Avr - 9:50


    Comment dire… J’étais lassé des cours. Non, j’en avais même franchement ras le bol. C’est bien gentil, apprendre des choses, mais apprendre de nouveaux les mêmes éléments durant une seconde année, c’est encore plus pénible. Toutes ce qu’on nous raconte, nous le savons déjà, et les seuls mots que nous avons envie de dire sont ‘On sait, c’est bon’. Enfin, je dis nous… Moi, en tout cas, c’était comme ça. Mais je n’avais pas le choix, retournes-y Ezekiel, il faut que tu deviennes un grand sorcier, bla bla bla, que tu apprennes à tout bien connaître, bla bla bla. Je connais la chanson, je l’ai apprise il y a bien longtemps, elle aussi. Ca en devenait vraiment insupportable d’entendre les professeurs, aussi sympathiques soient-ils, réciter les mêmes cours, d’entendre mes parents me répéter que c’était pour mon bien, que ça ne pouvait pas me faire de mal après tout, et c’était bien vrai, quand on voyait mes résultats de l’année précédente… Eh quoi, j’fais ce que je veux, et j’vous emmerde. Mes mauvais résultats, pour tout vous dire, j’en avais rien à foutre. C’est clair ? Bon, et bah tant mieux alors. Bref… J’avais pris le temps de me préparer comme à chaque avant cours, c’est-à-dire pendant au minimum une heure, du temps de m’occuper de ma chevelure qui pouvait sembler mal coiffée mais qui était minutieusement entretenue, du temps de trouver la façon dont me vêtir – hey, pour quelqu’un comme moi, c’est hyper important, même si on est forcé de porter ce putain d’immonde uniforme – et pour préparer les quelques affaires dont j’avais besoin pour le cours. Cours de quoi d’ailleurs ? Défense contre les forces du mal, c’est ça ? Et avec le nouveau professeur, qui plus est. Je le sentais pas, mais alors pas du tout. J’avais eu des échos – on me dit tout, c’est génial – et j’avais juste compris une histoire de… pirate ou j’sais pas quoi. Un truc tordu quoi. Décidemment, tous les profs qui passaient par cette matière étaient des tarés de première. Absolument tous, si si, c’est vrai, j’peux vous l’assurer. Je suis sûr que ça a toujours été comme ça en plus, même quand mes parents étaient dans l’école quoi… Bordel, ça craint. Vraiment les gars, des fois, Poudlard, ça craint. Enfin bref…


    J’étais sorti tout sourire, comme à mon habitude, en faisant mes clins d’œil habituels et insupportables que les plus jeunes détestaient, que les autres de mon âge détestaient également, et que les plus vieux… trouvaient insupportable. Hey, ils sont géniaux mes clins d’œil, je comprendrais jamais pourquoi personne ne les aime. Il faudrait que j’essaye de m’en faire un devant le miroir un jour, on ne sait jamais, peut-être que je les détesterais aussi… A voir. Mais on s’en fout pour le moment, je sais. Cœur battant, épaule haute, main dans les cheveux pendant une fraction de seconde et j’entame ma marche jusqu’à la salle de cours. C’est dingue comme j’arrive à me perdre dans l’école alors que j’y suis depuis quelques années. Et étonnement, bien entendu, je m’y perds toujours quand il y a un cours que je n’apprécie pas forcément. C'est-à-dire tout le temps. Je prends un malin plaisir à vouloir errer dans les couloirs, à glisser sur les rambardes des escaliers, à embêter les premières années qui elles se sont perdues involontairement. Oh, et je les guide, ces petits mignonnets, bien sur ! Toujours vers les mauvaises salles, mais je les guide, c’est mon rôle en tant qu’élève un peu plus ancien. Guide parfait, au sourire moins charmant que charmeur. Je suis déjà certain que dans leur petite tête soi-disant pure naissaient des choses pas très catholiques, comme on dit, voire franchement dégueulasse. J’étais comme ça, moi aussi… Ah, la jeunesse, que de folie, de tendresse, de découverte de l’alcool et de la magie. Ca me manquerait presque !


    Nous y voilà donc. Je voyais parfaitement que je n’étais pas vraiment le seul à arriver avec dégout dans la salle, mais avec une curiosité malsaine envers le nouveau professeur Wittmachin. J’ouvris la porte dans un soupir et posai mon regard sur tout le monde. Non. Ca, c’est ce que je croyais faire. J’avais été trop surpris par le décor quelque peu décalé pour regarder tout le monde et chercher les regards qui se posaient sur mon corps. Mon sourire s’étendait un peu plus alors que j’avançais dans ce bateau qui me semblait tanguer quelque peu, le bois craquait même sous mes pieds, bordel… Alors les rumeurs étaient bien vraies, c’était une sorte de pirate, c’est ça ? Ce que je voyais me confirmait bien la chose, et quand je vis le nouveau professeur, je compris de suite que le cours allait être encore plus tordu qu’il ne l’était déjà. Si ça, ce truc à quoi il ressemblait, pouvait être professeur, alors je pouvais être directeur ! Non mais sérieusement, je suis sûr que même si j’avais de la famille pirate, elle ne s’habillerait pas aussi mal. Et ses cheveux, depuis combien d’années ne les avait-il pas lavé ? Tant de questions sans réponses et sans intérêt qui se bousculaient dans mon petit cerveau bien ancré dans ma boite crânienne… Dans un petit soupir, je m’avançais, en saluant quelques connaissances –presque tout le monde en fait, c’est dingue quand même !– et surtout Declan que je voyais déjà en train de regarder toutes les grognasses qui entraient dans la salle, vers qui je m’étais avancé dans un demi-sourire. « Cherche pas mon grand, elles sont toutes trop bien pour toi. Moi par contre… j’suis dispo quand tu veux ». dis-je dans un rire. Ah, comme s’il allait me prendre au sérieux… quoique, j’aurais pas été contre en fait. Bref. Je pris un malin plaisir à passer ma main dans la tignasse brune d’un Gryffondor pour le décoiffer – sérieusement, j’adore décoiffer les gens…– pour finalement m’assoir là où il y avait de la place, c'est-à-dire là où c’était fréquentable et où le professeur n’allait pas trop venir me faire chier. Affaires sorties, regard charmeur, demi-sourire. Tout était prêt pour commencer le cours en beauté.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breath of Earth

avatar


❯ Messages : 36
❯ Avatar : Emilia clarke
❯ Scolarité : 6ème année 16 ans
❯ Camp : Neutre
❯ Orientation : Lesbienne



• SORTING FATES CARD •
Journal de Bord :
Il me protège : La forme de ton Patronus (5éme année minimum)
Ca me fout la trouille : La forme de ton épouvantard

Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Ven 18 Mai - 16:45


Mmmmh aujourd’hui il fallait se lever tôt, logique, les cours allaient commencé, certains élèves râlaient déjà dans la grande salle, mais de quoi se plaignaient ils ? N’étaient ils pas dans cette école pour apprendre et devenir de véritable sorciers ? Espéraient ils devenir de puissants mages grâce au fruit du hasard ? Peut être, mais ce genre de considération dépassaient Daehnryl, elle aimait aller en cours, apprendre de nouvelles choses… Bien sur, ils n’étaient pas tous passionnant, mais certains l’étaient tout de même ! Alors a quoi bon penser aux cours ennuyeux ? C’était d’ailleurs ce qui motivait la jeune fille, les bons cours de la journée, Botanique et cours de défense contre les forces du mal, même si le soucis du dernier était qu’il se passait en intérieur, et ça, la jeune fille n’aimait pas trop… Mais bon il fallait passer outre tout ça !

Elle finit d’engloutir son petit déjeuné et partit pours ses cours, ce fut une journée habituelle pour elle, ranger au fond des classes pour éviter qu’on ne la remarque trop, sérieusement comment faisaient les vélanes qui aimaient jouer de leur charmes ? C’était un monde inconnus pour la jeune fille, elle se contentait juste de s’éloigner un maximum des gens qu’elle ne connaissait pas, en particulier quand ils avaient quelque chose d’autre qu’un trou entre les jambes (joliment dit non ?). Bref, elle fut ravie de retrouver madame chourave et les fleurs magiques qu’elle faisait poussé, avoir les mains pleines de terre l’enchantait complètement, elle y resterai plusieurs jours de suite si elle pouvait, mais bon, elle ne pouvait pas… Déjà, elle avait besoin de manger et de dormir, si elle faisait tout ça dans les serres elle finirait par tomber malade, avec l’humidité dans l’air… Pas évident non ? Et puis madame Chourave ne la laisserait pas faire, ou pire, elle risquerait de se faire manger par une plante carnivore dans son sommeil, ou de mettre un coup dans un plan de mandragore qui tomberait sur le sol et qui se mettrait a crier, et pouf ! Plus de Dae’, non vraiment, c’était mieux ainsi.

Elle se réveilla soudain de sa rèverie, ah oui elle était en histoire de la magie, ceci expliquant cela, mais partir dans ce genre de considération n’était pourtant pas son genre, alors elle tâcha de recopier au mieux ce qu’avait noté sa voisine sur son parchemin. Et enfin (et surtout) de suivre le cours comme il le fallait. Une fois ce cours passé, elle se dirigea en cours de défense contre les forces du mal. Elle poussa la porte et sentit avec bonheur un souffle marin dans ses cheveux, était elle vraiment sur un bateau ? ça en avait tout l’air ! Et c’était génial, elle qui ne voulait pas être enfermé elle se retrouvait sur un grand bateau, bien sur tout cela était magique, mais peu importe elle était ravie de sentir les écumes et le soleil sur sa peau. Déjà beaucoup d’élèves était là, elle en connaissait certain, et d’autre non, mais elle préférait rester dans son coin plutôt que d’embêter ses amis. Alors elle se mit dans un coin et commença a chercher le professeur, où était il ? Ah oui, tel un capitaine, a la barre, mais il fallait dire qu’il avait vraiment la dégaine d’un capitaine, étrange comme professeur… Mais tant qu’il faisait correctement ses cours, on ne lui demandait rien de plus après tout !

Elle attendit alors patiemment que le cours commence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«
Invité
»
Invité






Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Ven 18 Mai - 21:36


« On va être en retard ! On va être en retard !! On va être en retard !!! »

Alyn et Meryl, sa camarde de chambre, couraient à toutes jambes dans les couloirs de Poudlard. Alyn ne savait même pas ou elle allait, elle se contentait de suivre son amie qui semblait connaître parfaitement le chemin. Même le cours qui allait suivre, elle ne savait pas lequel c’était ! Tout ce qu’elle savait, c’est que si elles ne se dépêchaient pas, elles allaient arrivées à la bourre… A qui la faute ? A sa montre ! Son fichu cadran était cassé et l’aiguille affichait une heure de retard. Ce n’était que cinq minutes avant que le cours commence que Meryl lui avait fait remarquer. Elles en étaient donc réduites à galoper dans les couloirs de l’école.

« Tu sais où on va au moins ? »

« Bien sur que oui ! Troisième étage pour le cours de DCFM. Hé, qu’est’s’tu crois ? Qu’on vent des gaufres ici ? »

Meryl lui fit un clin d’œil. Défense contre les forces du mal ? Si elle se rappelait elle avait vu le prof il y a pas longtemps… Une espèce de pirate. Alyn s’était également demander si il faisait une espèce de grève de la douche ou quelque chose dans le style. Vous auriez vu l’état de ses cheveux ! Et puis sa façon de s’habiller… Un vrai…pirate, il n’y a pas d’autres façon de le dire. La blonde se dit que son cours devait être spécial, tout comme ou les autres professeurs ayant occupé ce poste.
Ça y est. Elles y étaient. Les deux poufsouffles se regardèrent. A leur grand bonheur, elles n’étaient pas en retard. Alyn poussa la grande porte noire, et la jeune fille resta figée sur place. C’était impossible… un bateau ! Elle se trouvait sur un bateau ! Un navire pirate, amarré sur ce qui devait être une mer tropicale, à en croire le soleil éclatant au dessus de sa tête. Meryl regarda par-dessus son épaule.

« Bon, t’avance ? »

Elle, par contre, ne semblait pas du tout étonnée. Il faut dire que vu la tête de Wittebol, fallait pas s’étonner. Alyn croisa quelques regards familier, tels que Ronald Weasley, Hermione Granger, Declan Shadow et sa bande, Léa Loackter et bien d’autres encore !
Elle aperçus également ceux d’Enora et Carwyn, des amis de Serpentard. Mais elle n’avait pas envie de les voir. Etant donné que toutes les années ET toutes les maisons étaient là, il y aura sans doutes des confits. Connaissant ses deux amis, ils seraient les premiers à sauter dedans et la blonde ne voulait absolument pas se bagarrer, elle avait également des amis chez Gryffondor. Et puis, ça la fatiguant plus qu’autre chose…
Elle alla donc se placer dans un coin vide, sous l’œil suspicieux de Wittebol. Tout au fond du bateau, elle et Meryl observent les gens rentrer en attendant patiemment que le cours commence…

Revenir en haut Aller en bas

avatar


❯ Messages : 5
❯ Avatar : Jonnhy Depp
❯ Job : Pirate
❯ Camp : Pirate
❯ Occupations : Pirate
❯ Orientation : Pirate



Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   Mar 22 Mai - 21:11


James regarda avec un petit sourire en coin la salle se remplir de plus en plus, oh oui ils étaient nombreux parbleu ! Et ils allaient avoir un cours plus que génial…Enfin… Ouais… Si… Ou pas… peut être… Il fallait faire quoi déjà comme cours ? Ah oui ! Fallait dire que le rhum devait lui monter au cerveau, enfin a ce qui lui restait comme amas de neurones… Pfff regardez les se toiser de haut… Les élèves hein, pas les neurones ! Cette guerre était complètement inutile, c’était comme si deux clans c’étaient levé sur le même bateau, mais par la barbe rousse de son grand père James ne voyait pas l’intérêt que des marins pourraient avoir a se mutiner les uns contre les autres, le but était de renverser le capitaine, pas les autres raaah quelle belle bande de strangulot asthmatique ! Bien, vu l’heure qu’il était, il fallait peut être se motiver à faire son cours, mmmh voyons qui était absent… Il fit un grand geste de sabre (dans lequel une baguette était dissimulée) pour que sur sa feuille de nom apparaissent les présents, oh il n’en manquait pas tant que ça finalement… Il eut un petit rictus, finalement son cours intéressait certain d’entres les élèves de Poudlard, et pour les autres… Par-dessus bord ! Héhéhé, bon allons y les enfants !

Il rangea sa longue vue et s’avança d’un pas… dansant vers ses élèves, il resta néanmoins sur le pont de la barre, qui dominait le reste du bateau, comme ça, tout le monde pourrait le voir. Il s’inclina légèrement en enlevant son chapeau, puis se releva et remis son couvre chef. Il prit enfin la parole :


-Bienvenue à vous mes petits matelots ! Je m’appel James Wittebol, mais pour vous, ça sera CAPITAINE, comme vous pouvez le constater, vous vous trouvez sur mon navire, mais il n’a pas encore de nom, donc notez bien, il fit apparaître un tableau d’un geste de sabre et où des mots s’inscrirent au fur et a mesure qu’il parlait , pour la semaine prochaine chacun d’entre vous devra revenir avec une idée de nom, j’en sélectionnerait certaines, et on procèdera a un vote. L’ingénieux marin auteur du nom gagnera 20 point pour ça maison, et surtout ceci ! il sortit de sa poche un vieux parchemin, ce parchemin est en réalité une carte au trésor ! Et a l’intérieur, vous y trouverez 10 gallion, 5 mornille et 3 noise ! Ca fait un sacré paquet d’argent de poche hum ? Bref, passons, la semaine prochaine nous disons donc… Pour aujourd’hui… Je vais séparer la classe en deux ! Comme vous pouvez le constater, nous sommes plutôt nombreux et je ne peux décemment pas assuré un cours pour vous tous, MAIS, ne pensez pas que ça va être la fête… Bref, que toutes les premières, deuxième, troisième et quatrième année s’avancent, les autres reculez vous !

Les élèves s’exécutèrent, et James les observa avec minutie pour être sur que personne n’essayait de tricher… Mais ça n’avait pas l’air…

-Bien ! Nous allons former des équipes de quatre ! Une années par membre, et mettez vous avec des personnes que vous appréciez mmmh… Si certains d’entres vous sont trop occupés par cette foutu guerre a deux cervelles de perroquet ça ira mal pour eux, je les décapiterai moi-même, et croyez moi, je connais des manières de vous faire rester en vie après ça, alors ne me provoquer pas, merciiiiiiii ! Allez allez bande de petit moine de Bermudes, on se dépêche !

Il les regarda faire un petit balais assez inélégant, mais enfin les équipes furent formés.

-Bien, braves bêtes ! Maintenant par équipe, sur la planche ! Oui, ce n’est pas totalement une illusion voyez vous, si vous plongez, vous constaterez que c’est une vrai mer, si nous naviguons nous irons sur de vrais flots, bref, c’est une illusion qui recrée parfaitement l’océan que nous connaissons tous ! Je disais donc, sur la planche, par équipe, et plongez moussaillon ! Mais avant, prenez un bocal, là dans le coffre, oui oui, ouvrez le ! Voila, il y a assez de bocal pour tous, chaque groupe en prend un ! Votre mission sera de ramenez le plus gros strangulot possible ! Le gagnant… aura une surprise ! Héhéhéhé ! Bien maintenant on saute ! Oui, oui vous pouvez enlever vos chaussure, sauf ceux qui ont des problèmes d’ordre podologique ! Mycose ou autres joyeuseté ! Aller, on saute !

Peu assurés, les élèves sautèrent tout de même avant de grand ploufe guilleret (enfin aux oreilles de James). Après s’être assurés qu’ils étaient un peu plus loin a la chasse aux strangulot, le professeur reprit la parole.

-C’est curieux, j’aurait pourtant juré qu’ils allaient tiltés, les strangulots vivent très profond, je doute qu’un seul d’entre eux ait la capacité apnéique pour descendre suffisamment profond… Bah, on verra bien ! La vieille chouette qui vous sert de directrice m’a dit que j’avais le droit a 5% de perdre, donc bon, ce n’est pas bien grave après tout ! A nous ! Avancez ! Avancez ! Alors, voila, vous allez vous mettre dans la peau d’un marin, un vrai, enfin un marin sorcier, soyons claire et dites moi, chacun a votre tour, quelle créature de l’océan, ou de la mer, pourrait vous faire éventuellement le plus peur, réfléchissez y et n’ayez pas peur de donner votre avis, toutes les réponses sont bonnes, sauf les fausses cela va sans dire.

Il pointa son sabre sur la première personne interrogée afin qu’elle s’exprime.

[HRP : -pour des raisons de bacs, les personnes suivantes sont dispensées de réponses : Ron Weasley, Declan Shadow et Ezekiel Fairfox
-Vous répondrez a la question du professeur dans l’ordre que vous souhaiterez tout en indiquant qu’il a pointé son sabre dans votre direction]






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«
Contenu sponsorisé
»






Message Re: Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]   




Revenir en haut Aller en bas
 

Oye Oye ! First Lesson [Toutes années, toutes maisons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SORTING FATE :: La pensine :: Rps terminés-
Sauter vers: